Raspberry Pi : émulation et arcade fait main

par Yome NetSan @ 21 janvier 2017

Classique à prix pas mini

Vous n'avez pas pu passer à côté de la folie Nintendo Classic Mini, cette mini NES commercialisée par Nintendo en fin d'année dernière et qui permet de jouer à 30 jeux de la belle époque.

Malgré le récent hack permettant d'ajouter de nouveaux jeux à la machine, cette dernière me parait trop limité pour mon utilisation. Elle sera peut-être un jour mienne si une occasion à prix dérisoire se profile mais vu les ruptures de stock et la spéculation dessus, ce n'est pas près d'arriver.
D'autant que Nintendo aurait pris la décision incompréhensible d'en arrêter déjà la production...

La Famicom Mini, la version japonaise, me tenterait déjà un peu plus pour son look et je ne dirais pas non à une manette NES seule à brancher sur une Wiimote, pour le fun...

Et puis juste un truc.... Il n'y a que moi que ça choque l'angle des côtés gris clair qui ne sont pas aussi verticaux que sur l'original ? Je trouve que ça casse l'allure générale, pas vous ?

 

 

Emulsion de framboise

A côté de ça, les alternatives pour jouer à des jeux NES, ce n'est pas ce qu'il manque ! La console est émulée depuis des années sur à peu près tout ce qui boot. J'utilise déjà de temps à autres des émulateurs sur PC, Game Boy Advance, Nintendo DS et Playstation Portable, sans parler de ceux existant sur Android, Wii, XBox ou Game Cube.

Mais dernièrement, j'ai été intrigué par une mini NES en Lego faisant tourner toutes sortes d'émulateurs. L'idée d'avoir une box plug-and-play faite en Lego m'a tout de suite séduit ! J'ai alors découvert le Raspberry Pi et ses possibilités.

 

 

Ce micro-ordinateur se présente sous la forme d'une carte-mère de 12,2 sur 7,7 cm, fournie nue pour environ 40 euros et doté d'un processeur Quad Core 1.2 GHz, de 1 Go de RAM et de toute la connectique qu'il faut (4 USB, 1 HDMI, RJ45, Wi-Fi et Bluetooth). A partir de là, il est possible d'y installer la distribution Linux que l'on veut, sur la carte micro-SD que l'on veut, de l'alimenter avec le même genre de câble USB qu'un smartphone (USB micro-b) et de le mettre dans n'importe quel boitier (dédié ou custom).

 

 

Lire la suite de l'article ici...

Gēmu-kan V.2 : Ouverture officielle ! Prenez part à la visite...

par Yome NetSan @ 23 décembre 2015

Installation Rétro

 

Il n'y a pas que la HD et la 3D dans la vie d'un gamer !

C'est pour ça que sur l'un des côtés de ma Gēmu-kan (à gauche quand on est face à l'écran de projection), j'ai installé trois télévisions cathodiques pour y brancher mes consoles rétros. Tout est directement fonctionnel, il y a très peu de commutateur Péritel et aucun branchement à faire (mis à part les manettes, forcément). Entre ces "postes de jeu" se trouvent des étagères avec des jeux et quelques goodies.

 

Aller, on y va. Suivez le guide...

Les jeux Mega Drive, Master System (un seul), SaturnDreamcastWiiGame Cube et Wii U Une télévision avec les consoles Mega DriveSaturnSuper Nintendo et un bloc tiroirs de jeux SNES en loose
Les jeux Virtual Boy, NESFamicomSuper Nintendo, Super FamicomNintendo 64 (européens et japonais) Une télévision avec les consoles PSOne, PlaystationPlaystation 2DreamcastNintendo 64Game Cube et Game Boy Player
Les jeux PlaystationPlaystation Portable (et films UMD), Playstation 2Playstation 3XBox et XBox 360 Une télévision avec la NES, le CD-i ainsi que ses jeux et films), un attirail de pistolets (Zapper, etc.) et mon cher Virtual Boy

 

Lire la suite de l'article ici...

Gēmu-kan V.2 : Ouverture officielle ! Prenez part à la fin des travaux...

par Yome NetSan @ 23 décembre 2015

Depuis mi-Août, il s'en est passé des choses au deuxième étage ! Donc, avant de vous guider pour la visite complète de ma Gēmu-kan, un petit historique des derniers travaux s'impose...

 

Installation Hi-Fi

 

Avant d'aménager, il fallait commencer par l'installation audio-visuelle.

J'avais une centaine de mètres de câbles audio à fixer le long des murs avec des plinthes pour relier les 8 enceintes à mon ampli 7.1 Onkyo. Il ne fallait donc pas mettre en place les meubles tout de suite. La pose a été fait en une grosse soirée et j'ai rapidement pu tester le son en posant les enceintes sur des cartons : ça pète !

Oui, une centaine de mètres ! La pièce fait environ 50m² et on ne se rend pas compte comme ça part vite ce câblage. Surtout qu'il faut couvrir plusieurs fois certaines longueurs pour chaque voix...

 

Mais je n'en avais pas fini avec les branchements. En effet, j'ai centralisé sur l'ampli plusieurs sources (platine vinyles, Wii UXbox 360Playstation 3 et Freebox Revolution) sur une sortie unique : mon projecteur Full HD 3D BenQ.

L'installation de celui-ci n'a pas posé de problème a priori. L'artisan qui a fait l'installation électrique m'avait bien mis une prise de courant et une arrivée HDMI au plafond mais sans me demander à quelle distance du mur. J'ai donc dû ajouter une baguette passe-câbles d'un peu plus d'un mettre pour éviter que les fils ne pendouillent. C'est dommage mais pas bien grave...

 

 

Comme je l'avais évoqué précédemment, j'avais décidé de suspendre le carter de l'écran avec des crochets fixés au plafond. Je m'y suis repris à plusieurs fois pour faire les trous et poser les chevilles ad hoc mais ça tient bien !

Une fois les réglages faits sur le projecteur, j'ai enfin pu commencer à profiter de mon installation. L'image est vraiment bonne, que ce soit en 2D ou 3D.

 

 

Mais rapidement, j'ai constaté deux soucis.

Lire la suite de l'article ici...

Ma Collection Virtual Boy

par Yome NetSan @ 4 septembre 2015

Enfin !

Après plusieurs années, voici enfin que je mets à jour ma collection Virtual Boy et que j'en parle sérieusement sur Gamusik ! Cette console fait pourtant partie de mes préférées, tant elle est unique, atypique et mal aimée.
J'ai profité du déménagement en cours de ma collection du rez-de-chaussée au second étage pour faire un passage au "coin photo" du premier.

 

Lectures 2D

Comme beaucoup, j'ai découvert l'existence de ce qui s'appelait encore la VR-32 (Virtual Reality 32 bits) dans les magazines que je lisais en 1994, notamment Super Power et Player One.

A l'époque, plusieurs casques de "réalité virtuelle" avaient été plus ou moins annoncés par différentes société, dont SEGA. Mais, sauf erreur, Nintendo ont été les seuls à commercialiser une machine sur ce principe, bien que la notion de casque n'ait pas été retenue. Au final, il s'agit plus d'une paire de jumelles sur pied mais qui conserve un affichage innovant en 3D stéréoscopique (on voit la profondeur dans les images).

A cause de son affichage en rouge sur noir et de son concept à la marge, elle n'a malheureusement pas résisté à la Playstation et la Saturn. Cela peut se comprendre, même si ces deux machines ne jouaient pas vraiment dans la même catégorie (tiens, ça me rappelle quelque chose, non ? Wii ?)...

Sa durée de vie fut peut-être la plus courte pour une console depuis 30 ans : de juillet à décembre 1995 au Japon et d'août 1995 à mars 1996 aux USA !

 

 

Enchères 3D

Cantonnée aux marchés japonais et américains, cette console est restée pour moi un rêve d'adolescence pendant des années... jusqu'à mon entrée de la vie active et mon premier salaire !

J'ai découvert à ce moment-là eBay et j'ai vite réalisé que je pouvais acheter tout ce dont j'ai toujours rêvé... dans certaines proportions ! Entre deux disques promo de Phish, je me suis donc rappelé de cette console obscure et je suis passé à la caisse.

Le projet a assez rapidement pris les airs d'une petite affaire un peu ridicule : je commandais presque tout ce qui passait, souvent en plusieurs exemplaires, faisais livrer mes colis sur mon lieu de travail et stockais le tout sous mon bureau. Je revendais les doubles pour financer les prochains achats, reconstituant des consoles complètes à partir de pièces détachées, etc. J'ai pu faire ça sans compromettre le paiement du loyer parce que l'on était en 2003/2004. La folie du retro n'avait pas encore prise et, jusqu'en 2007/2008, j'ai pu compléter ainsi bon nombre de mes collections à moindre frais. Aujourd'hui, avec un salaire bien supérieur à celui que j'avais alors, il me serait impossible de refaire la même chose. Mais tout cela est une autre histoire...

Lire la suite de l'article ici...

Gēmu-kan V.2 : Les (gros) travaux sont terminés !

par Yome NetSan @ 13 août 2015

Après plusieurs mois de travaux, mon ancien grenier s'est métamorphosé et la nouvelle pièce est prête à achever sa transformation en Gēmu-kan !

 

Travaux et déménagement



Les derniers coups de rouleau ont étalé les dernières goûtes de peinture cette semaine.
Il ne me reste plus qu'à poser les 30m de plinthes et de baguettes passe-fil.
J'ai commencé à mettre en carton (et en valises) les jeux, consoles, cds et boites se trouvant au rez-de-chaussé pour les monter au second étage. Heureusement, les vinyles sont déjà au premier.
J'ai reçu les 100m de câble pour enceintes et le répétiteur Wi-Fi.

 Lire la suite de l'article ici...

Catégories

Collection | Jeux Vidéo | Musique

Mots-clés

| | | | | | |

Gēmu-kan V.2 : Les travaux commencent !

par Yome NetSan @ 19 février 2015

Cette semaine est à marquer d'une pierre blanche... ou plutôt d'une poutre.

En effet, ce lundi 16 février 2015, les travaux pour l’aménagement de notre grenier ont officiellement commencé ! Et cela inclus forcément la création de ma fameuse Gēmu-kan !

 

Gros travaux

Cette première partie du chantier est assurée par des artisans locaux. Le premier assure le plus gros : poser le plancher, monter les cloisons, faire l'isolation, remplacer l'escalier et réaliser les ouvertures (portes et velux). Le second a en charge la partie électrique, qui, vu l'installation que j'envisage, n'ets pas à négliger.

Une fois le gros des travaux effectués, il ne me restera en gros qu'à m'occuper des peintures et de l'aménagement.

Je ne ferai pas forcément un point d'avancement régulier mais pour quelque chose que j'imaginais durer plusieurs mois, j'ai l'impression que ça avance très rapidement.

Voici quelques images pour illustrer le "avant" et le "projet". 

Rendez-vous donc un peu plus tard pour les photos du "après"...

Lire la suite de l'article ici...

Catégories

Collection | Jeux Vidéo | Musique

Mots-clés

| | | |

The Next Penelope, so let her run !

par Yome NetSan @ 4 février 2015

On va finir par croire que je ne joue que français mais je n'ai aucun parti-pris sur ce point.

Et si, après la claque Pix the Cat (qui vient d'ailleurs de ressortir sur Steam), j'ai un nouveau coup de cœur pour un jeu bien de chez nous, ce n'est que le fruit du hasard.

 

 

 

Post-Arkedo

Après la fin du studio Arkedo (Nervous Brickdown et Big Bang Mini sur Nintendo DS, les Arkedo Series et Hell Yeah ! sur Xbox 360...), Aurélien Regard s'est lancé seul dans le développement de The Next Penelope.

Et quand il dit seul, c'est qu'il assume tout seul le code, les graphismes et la musique ! Le travail abattue est impressionnant, ainsi que son niveau de réactivité lorsqu'on lui fait des remarques.

Lire la suite de l'article ici...

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Playing...
Android
Mini Metro

Now Listening...
Phish
1995-06-26 SPAC

Now Listening...
Kamasi Washington
2016-06-10 Bonnaroo Festival

Now Playing...
My Nintendo Picross
Zelda : Twilight Princess

Now Listening...
Youn Sun Nah
Down By Love

Now Listening...
Ibrahim Maalouf
Alcaline, Le Concert

Now Listening...
Babet
Piano Monstre

Now Playing...
Wii U : The Legend of Zelda
Twilight Princess HD

Now Listening...
MC Solaar
Prose Combat (Ed. limitée)

Now Listening...
Jazz Is PHSH
2017-02-16 Brooklyn, NY

Now Listening...
MC Solaar
Obsolète (No Joke)

Now Listening...
MC Solaar - Qui sème
le vent récolte le tempo