Plastique, guitares et bons plans

par Yome NetSan @ 28 mai 2010

Ce n'est pas parce que je collectionne que je suis prêt à payer n'importe quoi super cher. Je cherche toujours à avoir les meilleurs prix et la série des Guitar Hero (et sa petite soeur Rock Band) est très caractéristique de cette quête du plus bas prix possible.

Tout à commencé quand j'ai eu ma Playstation 2 (très tard il faut le reconnaître). J'ai réalisé alors que je pouvais enfin jouer à ce jeu qui me faisait de l'œil depuis pas mal d'années. Il se trouve que les magasins Micromania ont fait cette année là une très bonne offre au moment de la fête de la musique : pour un pack Guitar Hero (I ou II), avec une guitare, acheté, la seconde guitare était vendu 10€ (au lieu de 50€). La raison de cette offre était d'écouler les stocks de guitares filaires car celles sans fil venaient d'arriver. Je suis donc allé acheter cet ensemble pour un prix total de 90€ (80€ + 10€).

A l'époque, je n'avais pas trop de scrupule à pirater mes jeux mais il faut reconnaître que jouer à Guitar Hero avec une Dualshock, c'est beaucoup moins drôle... Le but était donc d'obtenir une guitare pour pas cher et de graver le ou les jeux. J'ai donc immédiatement mis en vente sur eBay le pack jeu + guitare au prix de 80€ + frais de port. Mais comment est-ce que quelqu'un pourrait acheter ça à ce prix alors qu'il suffit d'aller au premier magasin venu pour l'avoir moins cher ? Tout simplement en laissant choisir la couleur de la guitare !

En effet, la guitare fournie avec le jeu était une Gibson SG rouge. Celle fournie dans le pack seule était une Gibson SG noire, beaucoup plus classe avec son manche marron au lieu de noir. Il faut croire que pas mal de gens voulait avoir le jeu avec cette guitare noire et pas la rouge car le pack s'est vendu en moins de 24h ! L'acheteur a, bien entendu, choisi la guitare noire et j'ai gardé la rouge qui m'est donc revenue à 10€ !
Voyant la vitesse de la vente, j'ai réitéré l'opération immédiatement, avec exactement le même résultat ! J'avais donc réussi mon coup : 2 guitares pour 20€ au total, qui dit mieux ?

Bien des années plus tard, lorsque j'ai retrouvé les jeux Guitar Hero et Guitar Hero II sur PS2 neufs à moins de 5€, je n'ai pas hésité à re-compléter mon pack guitare rouge + jeu car, oui, j'avais gardé tous les cartons.

 

Autre fête de la musique, autre jeu : Rock Band sur Playstation 3 en 2009. Toujours chez Micromania, l'offre de la fête de la musique portait cette fois sur un pack d'instrument complet (guitare; batterie; micros) vendu avec un jeu "add-on" (Rock Band AC/DC Live ou Rock Band Track Pack Volume 2) pour 79€ au lieu de 129€. Pas d'astuce de revente cette fois-ci, mais achat dans la foulé de Rock Band 2 (neuf à 54€ sur Play.com) pour pouvoir profiter des morceaux à télécharger (surtout Phish !) et de Guitar Hero World Tour à Saturn à 30€ un certain 25 juin 2009... Bien entendu, le premier morceau que j'ai joué sur ce jeu fût Beat It.

C'est bien marrant la guitare et la batterie (faut pas se leurrer, personne ne veut chanter), mais deux guitares c'est le top ! Problème, la moindre guitare seule (celle de Rock Band ou Guitar Hero World Tour) est à prêt de 60€. Heureusement, Motormike est arrivé avec son bon plan Amazon.de Hop ! Je me commande un second pack d'instruments complet pour 43€ ! Et là, oui, je suis repassé par la case revente pour ce qui concerne la batterie, le micros et Rock Band Track Pack Volume 2 car j'avais utilisé le code de téléchargement des chansons du disque pour Rock Band 2.

Me voilà donc bien équipé avec un set complet d'instruments, 2 jeux et leurs DLC (Phish, Grateful Dead, Iron Maiden, Queen). J'ai caressé l'idée d'ajouté à cela un ou plusieurs des autres jeux plus grand publiques comme Band Hero ou Lego Rock Band ou le récent Guitar Hero 5 mais aucune des tracks lists mi-figue mi-raisin ou des systèmes d'export partiel (qui auraient pu me permettre de revendre l'ancienne version) ne m'a convaincu pour l'instant. Reste encore le premier jeu Rock Band qui possède, lui, des morceaux de fou et qui sont exportables dans Rock Band 2.

Par contre, j'ai craqué pour le jeu The Beatles à moins de 20€ neuf. C'est bien le seul jeu dédié à un groupe qui m'a convaincu pour l'instant. Le récent sondage sur un éventuel Rock Band Pink FloydQueen, U2, Dire Straits ou Led Zeppelin donne quand même de l'espoir. Ce sera le flamant rose pour moi, s'il-vous-plait.

Je passerai sur la version Unplugged sur Playstation Portable et Lego Rock Band sur Nintendo DS que j'ai essayé sans y accrocher du tout. Malgré l'évidente recherche de gameplay qui nous fait jouer de tous les instruments en même temps, je n'ai pas apprécié le jeu aux boutons classiques.

 

Très récemment, je suis aussi passé du côté obscur avec la version Xbox 360 de Guitar Hero II, principalement pour le fait de pouvoir jouer en duo guitare/platine sur DJ Hero, On ne change pas une méthode qui gagne, j'ai encore attendu de trouver ces deux jeux à prix très réduit pour me les prendre.

 

Enfin, il existe aussi une version de Guitar Hero sur Nintendo DS. A défaut de proposer une guitare difficilement trimbalable avec une console portable, une sorte de poignée se branchant sur le port GameBoy Advance remplace le manche de l'instrument avec 4 boutons de fret. Je l'avais essayé, au moment de la sortie, avec un démonstrateur à la Fnac mais je n'avais pas du tout été convaincu : la position de la main portant la console n'est pas agréable et celle grattant l'écran tactile n'est pas naturelle. On perd au final ce qui fait l'intérêt de ces jeux musicaux : l'illusion de jouer d'un vrai instrument.

Pour autant, le Saturn et le Game de la Part-Dieu, tels un parrain cerbère d'une mafia consumériste, m'ont fait une offre que je n'ai pas pu refuser :

Alors oui, acheter ces jeux en même temps qu'une DSi sur laquelle on ne peut pas brancher le grip peut paraître stupide mais j'ai encore deux DS Lite à disposition... et j'ai bien des jeux Famicom ou PC Engine sans la console qui va avec... N'empêche qu'Activision doit l'avoir mauvaise contre Nintendo de leur avoir coupé l'herbe sous le pied de la sorte. Ils ont pourtant sorti Band Hero avec un autre accessoire/batterie à brancher sur le même port absent de la DSi.

 

Malheureusement, tout cela prend de la place, surtout quand, comme moi, on garde toutes les boites !

J'ai pensé récemment que si, par hasard, je gagnais au loto une très grosse somme (de celles qui vous font arrêter de bosser, changer de maison et de vie), mon premier "coup de folie" serait d'aller dans un magasin de jeu avec un gros stock et d'acheter toutes les couleurs de DS lite, DSi et DSi XL possibles et tous les packs d'instruments disponibles. Je m'imagine trop bien à la caisse avec ma dizaine d'énormes cartons d'instruments !

Je rêve aussi d'une adaptation du Guitar Freaks original, surtout pour pouvoir jouer des morceaux comme ceux de la bande original des Castlevania ! J'ai eu la chance d'y jouer avec Motormike à la défunte salle d'arcade Autoban lors de mon voyage au Japon.

En attendant, la guerre reprendra en fin d'année avec Guitar Hero Warriors of Rock (le #6) contre Rock Band 3 avec son clavier Bontempi qui fait déjà rêver à un Rock Band : Richard Clayderman...

La chanson parfaite ?

par Yome NetSan @ 26 mai 2010

Peu de chansons peuvent être qualifiées de "parfaites". Surtout que c'est très subjectif... mais j'entends par "parfaite" que chaque élément est excellent et que l'ensemble s'emboîte parfaitement et il ne s'agit pas forcément de "ma chanson préférée".

Pour ma part, il ne s'agit pas d'un morceau de Phish ou une chanson de Michael Jackson (quoi que Man in the Mirror tient le haut du panier) mais Photograph de Jamie Cullum.

Le morceau commence par une superbe mélodie au piano. Jamie Cullum commence ensuite à chanter avec sa voix caractéristique, à la fois rauque et douce. Les paroles sont magnifiques de justesses et sentent vraiment le vécu. Il est très facile (en tout cas pour moi) de s'identifier à cette histoire de souvenir remontant à la surface en regardant des photographies. Le fait que certaines situations de notre vie passée nous paraissent tellement éloignées de ce que l'on est aujourd'hui peut nous donner l'impression qu'elles auraient pu être vécues par quelqu'un d'autre. Jamie Cullum a d'ailleurs dit qu'il avait écrit cette chanson le 1er janvier 2005 après avoir retrouvé une boite de vieilles photos chez ses parents.
Le reste du groupe entre comme un seul homme au moment du refrain. La mélodie chantée est renforcée par les chœurs qui construisent des harmonies parfaites.
Lorsque l'on revient aux couplets suivants, les autres instruments se font plus discret tout en donnant de petits riffs bien sentis, notamment la basse.
A la fin des paroles vient une petite partie d'improvisation très jazzie avec un mega solo de piano. Sur l'album, on sent bien l'enregistrement live en une seule prise car le solo ne sonne pas "répété à outrance".
Un petit "Hey !" de Jamie rappelle le groupe à la fin du solo avec super effet bœuf. La mélodie de l'intro revient et enchaîne avec un dernier refrain.
La fin de la chanson reprend cette même mélodie en ralentissant jusqu'au silence.

Her name was written on a photograph,
Right next to her red, sunburnt face,
It all had happened in that long tall grass,
About a mile from her old place,
I can't remember how it started
and if it lasted that day in the sun.

We said that we were going to study hard,
We held our books instead of hands,
She held a blanket over cans of beer,
I can't deny I was so full of fear.
It's just another story caught up
in another photograph I found.
And it seems like another person lived that life
a great many years ago from now.

When I look back on my ordinary, ordinary life,
I see so much magic, though I missed it at the time.

And there's the first time that I tried that stuff,
I think I look a little green,
I remember throwing up behind a bush,
And I found it hard to use my feet,
And who's that easily led
little boy who's really off his head ?

It was the same night that I kissed that girl,
The tall one with the auburn hair,
I remember laughing 'cause to kiss me,
She had to sit down on a chair !
She tasted like the schnapps she'd drunk
and the cigarette she'd stolen from her mum.
And it's just another story caught up
in another photograph I found.

When I look back on my ordinary, ordinary life,
I see so much magic, though I missed it at the time.
Son nom était écrit sur une photographie,
Juste à côté de son visage rouge, brûlé par le soleil,
Tout ça est arrivé dans ces grandes et hautes herbes,
A à peu prêt un mile de son ancienne maison,
Je n'arrive pas à me souvenir de comment cela a commencé
et si cela a duré ce jour-là sous le soleil.

On avait dit qu'on allait travailler dur,
Nous portions nos livres au lieu de nous tenir la main,
Elle avait une couverture par-dessus des canettes de bières,
Je ne peux pas nier que j'étais plein d'appréhensions.
C'est juste une autre histoire capturée
dans une de ces photos que j'ai trouvées.
Et c'est comme si une autre personne avait vécu cette vie
un bon paquet d'années en arrière.

Quand je regarde à présent sur ma vie ordinaire, si ordinaire,
J'y vois tant de magie alors que je l'ai raté à l'époque.

Et voilà la première fois que j'ai goûté à ce truc,
Je crois que j'ai tourné au vert,
Je me souviens l'avoir jeté derrière un buisson,
Et qu'il était difficile d'utiliser mes pieds,
Et qui est ce petit garçon qui se laisse facilement emmené
et qui a l'air dans la lune ?

C'était cette même nuit que j'ai embrassé cette fille,
La grande avec les cheveux châtains,
Je me rappelle rigoler parce que pour m'embrasser,
Elle a dû s'asseoir sur une chaise !
Elle avait le goût du schnapps qu'elle avait bu
et des cigarettes qu'elle avait piquées à sa mère.
Et c'est juste une autre histoire capturée
dans une de ces photos que j'ai trouvées.

Quand je regarde à présent sur ma vie ordinaire, si ordinaire,
J'y vois tant de magie alors que je l'ai raté à l'époque.

 

Ce qui est renversant, c'est que l'album Catching Tales (2005) dont ce morceau est issu regorge de ce genre de chansons aux paroles, mélodies, solos quasi-parfaits. Je pense notamment à Oh God qui a à peu prêt la même construction mais dont les paroles me touchent moins et Get your way qui a un léger accent hip-hop.

Encore plus étonnant, cet album paraît sortie de nul part au milieu de la discographie de Jamie Cullum. The Pursuit, l'album suivant sorti en 2009 pourrait être la suite directe des albums précédents (TwentySomething et Pointless Nostalgic) dans le sens où ce sont beaucoup plus de pures albums de jazz. Catching Tales est au contraire très diversifié, plus pop et accessibles. Les mélodies et les harmonies de voix sont bien plus complexes que sur ses autres disques.

jamiecullum.com

Flipnote

par Yome NetSan @ 25 mai 2010

Y'a de quoi faire des chef d'oeuvre...

http://flipnote.hatena.com/94FD61E0511C24A8@DSi/

Catégories

Jeux Vidéo | Nintendo DSi

Mots-clés

|

Nintendo DSi

par Yome NetSan @ 25 mai 2010

Et oui, je suis faible.

Suite aux différents problèmes de ma DS Lite blanche (j'ai oublié de parler de la fissure sur la charnière ainsi que le micro qui ne fonctionne pas bien et qui rend fou lorsque l'on doit jouer de la flute dans Spirit Tracks) et à une très bonne offre de Saturn à la Part Dieu à Lyon, j'ai craqué pour la Nintendo DSi bleue claire. je n'ai pas eu le choix de la couleur (ou alors je devais faire une croix sur le bon prix) mais l'aspect mat de ce bleu est vraiment très beau. Je n'aurais pas choisi ça de prime abord mais je ne regrette pas du tout.
J'ai aussi argumenté pour résister à la "petite" pression de Mel qui aurait plutôt été partante pour un DSi XL. Mais bon, faut pas déconner, une console portable doit le rester.

Comme l'a très justement fait remarqué Caribou "Purée elle est super lourde la DSi ??!!". Alors oui et non. La boite est en effet plus lourde que ce à quoi on peu s'attendre. Le déballage explique très rapidement cet excès pondéral et pourquoi Greenpeace a mis un carton rouge à Nintendo.

En effet, la documentation fournie avec la console est ridiculement énorme !
Je me suis amusé à sortir la balance de cuisine pour vérifier mes "craintes" :

  • La boite complète : 1,150 kg
  • La charge utile (console + chargeur + stylets) : 325 g
  • La documentation : 600 g

Quelques petites déceptions quand même. Ils font chier ces magasins avec leurs antivols ! La boite est cornée à plusieurs endroits à cause de ces fils de fers trop serrés. Et encore, j'ai pris la moins pire !
Visiblement, ce lot de console n'était pas destiné au marché française car ni la boite, ni la documentation ne propose cette langue. La conséquence qui dérange un peu est qu'il n'y a pas de carte de point Club Nintendo... j'ai envoyé un message sur le site de Nintendo pour voir ce qu'ils en disent. [MAJ] J'ai finalement eu un code pour 500 points club Nintendo par eMail.
Enfin, je m'attendais à avoir 1000 DSi Points lors de ma première connexion à la boutique DSi Ware mais j'ai appris que l'offre s'était terminé le 31 mars. Dommage.

N'empèche qu'avec la Wonderswan, ça fait 2 nouvelles consoles en un mois et trois depuis le début de l'année avec la Xbox 360.
Et niveau collection, je rêve toujours de retrouver la toute première DS que j'ai acheté la veille de la sortie en France, avec le packaging noir et la démo de Metroid Prime Hunters.

30 ans déjà !

par Yome NetSan @ 21 mai 2010

 

Pour en savoir plus sur Pac-Man, le numéro 2 de Pix'N Love est indispensable !

Catégories

Jeux Vidéo | Arcade

Mots-clés

| | |

Takahashi Meijin et le Hudson's Shooting Watch

par Yome NetSan @ 21 mai 2010

Lors de mon voyage au Japon avec Pix'N Love en avril 2009, il y a un gadget que prêt de la moitié du groupe a acheté : le Hudson's Shooting Watch.

Il s'agit d'un petit appareil avec 4 boutons (A, B, Select et Start) et un petit écran. Le tout ressemblant un peu à une manette NES ou PC-Engine jaune. Le bouton select permet de choisir entre les 5 modes d'utilisations (dont 2 sont bloqués au début) :

  • Shooting
  • Time (Horloge)
  • Stop (Chronomètre)
  • ? (nombre aléatoire à 3 chiffres à débloquer)
  • ? (nombre aléatoire à 4 chiffres à débloquer)

Bon, les modes Time et Stop ne sont pas à présenter (le mien est toujours réglé sur l'heure japonaise) et les 2 derniers sont anecdotique (3 ou 4 chiffres défilent et l'appui sur A ou B bloque le chiffre pour obtenir un nombre aléatoirement).

Le mode Shooting est celui sur lequel nous avons passés pas mal de temps : le principe est d'appuyer le plus de fois possible sur A ou B pendant 10 secondes. Le record absolue est de 168 (soit plus de 16 coups par seconde) ! Cela a l'air facile comme ça mais ça ne l'est pas du tout ! Plusieurs techniques existent et cela nous rappelle forcément notre enfance sur Track'n Field. Nous avons eu pas mal d'éclats de rire durant notre voyage grâce à ce jeu, notamment dans le Starbucks Coffee d'Ikebukuro où les tremblements de nos mains sous la table pouvaient largement porter à confusion !
Mon record personnel est de 267 (avec la technique du stylo), comme le prouve cette photo (elle n'est pas du tout retouchées, je peux en fournir d'autres pour preuve !).

Ce que j'ignorais à l'époque, c'est que ce gadget avait été inspiré par une personne très connue dans le milieu vidéoludique au Japon : Takahashi Meijin. Travaillant pour Hudson Soft, il sera l'incarnation de cette société auprès des jeunes joueurs nippons dans les années 80. Le jeu Adventure Island a d'ailleurs comme héros une version pixellisée de ce personnage qui avait la faculté de pouvoir appuyer 16 fois par seconde sur un bouton... au point de faire exploser une pastèque !

En rentrant en France, je me suis dit "Tiens, il faudrait que j'essai de faire un jeu du principe du Shooting Watch pour m'entraîner au développement de logiciel Windows et pourquoi pas essayer de me lancer dans la programmation sur GBA ou DS... Ce serait marrant aussi de voir si on peut faire quelque chose comme ça en AJAX, surtout qu'on pourrait alors sauvegarder les scores pour comparer les résultats des visiteurs du site !"
Peu de temps après, je me dis "Tiens, si ça trouve quelqu'un l'a déjà fait, cherchons un peu sur Google..." (oui, j'ai de fortes discussions internes).
Et je tombe sur ça : http://files-ds-scene.net/shooting_watch/
Le gars a fait exactement ce que je pensais en HTML/Javascript ET sur DS !!! Et il a même mis en place la mise à jour du classement en ligne sur la version DS !
Dans un sens, j'ai gagné des heures et des heures de sommeil...

Après avoir consacré un dossier sur Adventure Island et Takahashi Meijin dans le numéro 12 de leur mook, les Editions Pix'N Love sortent aujourd'hui la biographie complète de ce personnage haut en couleur, traduite du japonais par Florent Gorges. Un concours est d'ailleurs en place pour gagner plusieurs objets dédicacés (des Hu-Card, une PC-Engine blanche, un Shooting Watch, etc.). Il est aussi possible de commander le #12 et le bouquin ensemble.

Voici enfin quelques liens concernant ce gadget inutile, donc indispensable et surtout tellement japonais :

Mega fin de semaine !

par Yome NetSan @ 19 mai 2010

Après des jeux GameBoy Advance trouvés lundi par Caribou, des jeux musicaux, un stick arcade et encore un jeu GameBoy mercredi, je me suis fait plaisir à Paris ce samedi.

 

Un weekend de shopping retro à Paris

Cette fin de semaine a déjà commencé vendredi, sur l'autoroute, où Mel et moi avons craqué pour 2 gashapons (ガシャポン) New Super Mario Bros sur une aire d'autoroute (Luigi et un champignon avec bloc volant).

La journée de samedi était "quartier libre" dans Paris car Mel avait rendez-vous avez des copines à Notre Dame. A l'origine, je devais avoir Eden avec moi, mais la tante de Mel l'a gardé pour la journée. Rétrospectivement, c'était un bon point pour moi car je n'aurais pas pu faire tout ce que j'ai fait avec la poussette...

 

Les salles d'arcades perdues

Dès 11h30, je suis parti à la recherche d'une salle d'arcade que personne ne connaissait : Hokuto No Ken. N'ayant trouvé comme indication avant mon départ que l'arrêt de métro Châtelet, c'était très limité et, au final, j'ai perdu presque une heure à tourner en rond au milieu des restaurants japonais.

Je me suis alors dirigé vers ma seconde destination : La Tête Dans Les Nuages, au niveau du métro Richelieu-Drouot. Il s'agit d'une grande salle de jeux avec de nombreuses bornes d'arcades, des billards, des pistes de mini-bowling et un Micromania. Malheureusement, les bornes sont toutes récentes et surtout, il ne s'agit pas de bornes verticales mais dédiés avec une voiture, une moto, un skateboard ou autre. Pas trop mon trip donc. Le site ltdn.com ne parle d'ailleurs que de simulateurs et d'attractions. Les quelques rares bornes verticales proposaient des jeux de sports genre basket ou baseball. Je n'y suis resté que 10 minutes, visite au Micromania compris.

 

On mange ? Pas d'sushi !

L'étape suivante est celle que j'attendais le plus : Station Ledru-Rollin sur la ligne 8. De là, je suis à un jet de pierre de Neo Legend et Retro Game Shop.

Mais avant tout, il faut que je mange. Depuis le matin, j'ai envie de manger des sushis. Fait exprès, après avoir croisé des dizaines de restaurants japonais à Châtelet, je dois chercher plusieurs minutes avant d'en trouver un où je peux m'asseoir pour manger tranquillement dans ce quartier. Ma patience a été récompensé car le repas fût succulent : 6 sushis assortis, 6 makis saumon et thon, une soupe miso, un bol de riz, une salade de choux, 4 yakitoris au bœuf et une bière japonaise. Je conseille donc fortement Sushi Land.

 

Neo Legend

Bien repu, je me dirige vers Neo Legend. Cette boutique remet à neuf, construit et vend des bornes d'arcades. L'accueil est très agréable avec présentation de la boutique et visite de l'atelier. Il faut donc que je commence à mettre de côté sérieusement si je veux me payer une borne un de ces jours... Ils ont aussi un bon stand de goodies 80s et un gros rayon Pix'n Love. C'est d'ailleurs dans un des premiers numéros du mook que j'ai découvert ce lieu. Je rêve un moment face aux vitrines d'objets sortis des années 80 comme cette montre GameBoy ou un laser-disc de MoonWalker ! Je fini par acheter les 2 t-shirts Pix'n Love qui me manquaient car ils ne sont pas vendu sur leur site (à cause de la licence Game & Watch ?).

Voici enfin une présentation de la boutique sur un autre blog invaded.fr et leur site Internet qui va bientôt être agrémenté d'une boutique de goodies en ligne neo-legend.com.

 

Retro Game Shop

Je me dirige ensuite vers le magasin Retro Game Shop. Je suis très étonné à mon arrivée par la taille de la boutique : minuscule. Je n'aurais pas pu rentrer la poussette à l'intérieur ! L'accueil est, là aussi, très sympathique. Il y a 2 autres clients et la discussion porte forcément sur le bon vieux temps des bornes d'arcade et de la Super Nintendo. Le choix de jeux, consoles, accessoires et goodies est impressionnant. Si j'avais un budget illimité, j'achèterais la moitié du stock. Ce n'est malheureusement pas le cas, mais je me suis quand même fait plaisir car ce n'est pas tous les jours que je viens dans le coin.

Mon choix se porte tout d'abord sur une console WonderSwan en boite, avec le jeu Gunpey. Cette console et ce jeu sont mythiques car il s'agit des derniers projets de Gunpey Yokoï, inventeur chez Nintendo des Game & Watch, de la GameBoy et du Virtual Boy. Ce pack contenant les deux est donc d'autant plus intéressant.

L'état de l'ensemble est neuf, la pile est d'ailleurs toujours sous plastique. A mon retour Mel a voulu tester la console et l'a mise en vrac dans son sac après sa partie. Malheureusement, il est bien connu que l'intérieur du sac d'une fille est un bordel sans nom et la console en est ressortie avec une superbe rayure ! Merci bien...

 

Je demande au vendeur quel jeu il peut me conseiller, sachant que je ne parle pas japonais et que je n'aime pas les RPG. Il me conseille donc un jeu de plate-forme/course nommé Buffers Evolution.

Les autres jeux sont malheureusement destinés à la version en couleur de la console qu'il n'a pas en stock.

 

J'allais me relever (car ces jeux étaient au niveau du sol), quand je remarque tout en bas d'une pile une boite plus épaisse qui m'interpelle. Il s'agit de Beatmania pour Wonderswan ! Le jeu est là aussi complet et fournis avec un petit accessoire pour faire du scratch sur sa console portable ! Parfait pour ma soif de jeux atypiques et mon trip DJ du moment !

Me voilà donc avec un début de collection Wonderswan. Il faudra que je me trouve la version Crystal pour pouvoir profiter des jeux en couleur mais ce sera pour plus tard...

Je craque aussi pour 3 jeux GameBoy noir & blanc japonais et pas des moindres : les Castlevania  ! Je demande à tout hasard si je peux avoir un prix de gros pour la trilogie. Pas possible sur ces jeux là mais le vendeur me fait gentiment une réduction sur Buffers Evolution et sur la console portable.

Castlevania: The Adventure (ドラキュラ伝説 Dracula Densetsu; The Legend of Dracula)

Castlevania II: Belmont's Revenge​ (ドラキュラ伝説II Dracula Densetsu II; The Legend of Dracula II)

Castlevania Legends (悪魔城ドラキュラ 漆黒たる前奏曲 Akumajō Dorakyura Dāku Naito Pureryūdo; Devil's Castle Dracula: Dark Night Prelude)

Avant de partir, je demande s'il connaît d'autres magasins de jeux retro dans le coin, mise à part ceux du Boulevard Voltaire. Il n'y en a pas d'autre mise à part le Retro Game Shop 2 qui se trouve à République. Je mémorise le nom de la rue mais pas le numéro... grosse erreur.

Le site de la boutique : retrogame-shop.com

 

Boulevard Voltaire

Je reprends le métro pour l'arrêt Oberkampf que je commence à connaître. Cela fait 4 ou 5 fois que je viens dans ce boulevard Voltaire, bien connu pour ses boutiques de jeux vidéo. Je l'ai découvert totalement par hasard il y a quelques années pendant une pause lors d'une formation que je donnais proche de la place de la République. Je n'y ai jamais acheté grand chose car les prix de ce qui m'intéresse le plus sont généralement trop élevés. Je me souviens d'avoir vu la dernière fois Soul Bubbles à 30€ alors que son prix était passé depuis plusieurs mois à 12€. Cette fois encore, j'ai vu wipEout HD/Fury en BluRay neuf à 30€ au lieu de 25€ et en occasion à 25€...

Dans un premier temps, je concentre mes recherches sur le second Retro Game Shop. N'ayant pas noté le numéro de la rue, je ne peux pas cibler et je ne le trouve pas. Je tombe par contre sur un jolie Pixel Art à un coin de rue.

Arrivé dans le boulevard, j'enchaîne les boutiques et trouve pour une fois de bonnes affaires.

Après plusieurs boutiques, je commence mes achats chez Hobby One par la version Playstation Portable de Gunpey et le Nintendo MP3 Player. Le vendeur a bien aimé mon t-shirt montrant une manette NES dans un bocal avec une étiquette "My First Geek Experience" (même si pour le coup, il ne s'agit pas exactement de ma première expérience geek mais j'y reviendrai plus tard).

Le Nintendo MP3 Player, très bien testée sur Player Advance, est la version européenne du Play-Yan Micro. Il s'agit d'un accessoire un peu plus grand qu'une cartouche GameBoy Advance comportant un lecteur de carte SD et une prise casque. L'interface permet de naviguer dans les dossiers de la carte SD et de lire les mp3. Le son est plutôt mauvais lorsque l'on utilise les enceintes ou la prise casque de la console mais est très bon en utilisant celle de la cartouche.

 

Chose amusante, la boite indique de manière très précise avec quelles consoles cet accessoire est compatible :

Les GameBoy AdvanceGameBoy Advance SP sont étrangement barrées, idem pour les versions Color ou Noir & Blanc mais c'est moins étonnant. Après test sur ces deux supports, cela marche très bien ! La logique derrière cette fausse information m'échappe...

Un peu plus loin, je tombe sur un jeu Playstation 2 que je ne connais pas du tout mais dont l'achat est obligé de part son nom : Project Eden !

Je croise à Manga Distribution, un magasin de goodies et de mangas, d'autres gashapons de la même série New Super Mario Bros mais à 4€ l'un je trouve ça un peu cher. J'hésite aussi sur un puzzle Super Mario Galaxy que j'avais déjà vu dans un supermarché.

La boutique suivante propose des accessoires et des réparations de consoles. Je leur parle de mon problème d'écran tactile et ils me disent qu'ils changent ces écrans pour 35€ en 15 min. Manque de pot, je n'ai pas ma console sur moi et l'intervention est plutôt délicate à faire soi même. Je prends quand même un adaptateur voiture pour PSP car je ne retrouve plus le mien et j'en ai besoin pour la fonction GPS. C'est la seconde boutique où je regarde avec intérêt les manettes Playstation 3 de couleur rouge, blanche et bleue.

Mais c'est dans la suivante que je craque car le prix est moins cher qu'ailleurs. J'étais parti sur la rouge mais une fois en main, l'aspect plastoc me déçoit, idem pour la blanche. J'hésite un moment avec la bleue qui a l'aspect un peu brillant que j'espérais. Le vendeur est très patient car, après m'avoir sorti plusieurs jeux Neo Geo Pocket et Wonderswan sans que j'en prenne un seul, il patiente gentiment avant que je me décide finalement pour la bleue.

La dernière boutique que je visite est en fait la première de la rue quand on part de la place de la République : Maxxi-Games. Je n'y fais qu'un saut rapide car je risque d'être en retard pour le regroupement à Notre Dame (les copines de Mel ont des trains à prendre qu'elles rateront finalement parce que la SNCF bloque les portes des TGV 2 minutes avant l'horaire du billet, mais ça, je ne le sais pas encore !) et aussi parce que je sais que le sous-sol est remplis de merveilles retro (Super Nintendo, Neo Geo, Famicom, etc.) mais à des prix scandaleux. Je n'ai pas été déçu encore cette fois-ci.

Il y a 1 ou 2 ans, un stock de Game & Watch Micro VS System Donkey Kong Hockey neufs avaient été retrouvés et vendu à environ 30€, notamment sur Play-Asia.com. J'avais hésité pendant plusieurs mois, jusqu'au jour où, enfin décidé, il n'y en avait plus. J'ai croisé ce jeu à plusieurs reprises, neuf, dans les boutiques du boulevard à environ 60€. Bonne marge mais le prix reste assez honnête. Et bien dans le sous-sol de Maxxi-Games, ce Game & Watch était tout simplement proposé à 279€ !! Juste à côté, Michael Jackson's Moonwalker sur Megadrive était venu à 179€ !

Je suis ressorti en me frottant les yeux...

 

A la fin de la journée, j'ai beaucoup plus acheté que je ne l'imaginais, que ce soit dans le boulevard Voltaire ou sur toute la journée. L'accueil dans les boutiques du boulevard, bien que loin de celui de Neo Legend ou Retro Game Shop, a été bien meilleur que ce qu'il a été dans le passé.

Heureusement pour mon compte en banque, les visites sur Paris ne sont pas fréquentes...

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Reading...
La Discothèque Idéale
Vinyle Fnac 2017

Now Playing...
Jeu de société
7 Wonders

Now Playing...
Jeu de société
Kingdomino

Now Listening...
Miles Davis
Music From Siesta

Now Playing...
Super Nintendo
Tetris & Dr. Mario

Now Playing...
Super Nintendo
Super Bomberman 3

Now Playing...
Nintendo 3DS
Metroid : Samus Returns

Now Listening...
Charles Mingus
Mingus Plays Piano

Now Listening...
Weather Report
Japan Live '78

Now Listening...
A Perfect Circle
Thirteenth Step

Now Playing...
Wii U
Lego Dimensions

Now Reading...
Omaké Books
Pencil VS Camera