2013 sera-t-elle finalement L'ANNÉE que j'attends depuis 16 ans ?

par Yome NetSan @ 29 juillet 2013

Quand la tournée d'automne de Phish a été annoncée la semaine dernière, j'ai lu la liste de dates comme je le fais à chaque fois depuis seize ans. Où vont-ils jouer ? Combien de concerts ? Trucs de base, quoi. Mais quand j'ai vu qu'ils allaient joué 3 soirs de suite à Atlantic City du 31 octobre au 2 novembre, j'étais comme un fou : Halloween + le concert de leur 30 ans sur le même run ?! IL FAUT QUE J'Y SOIS !

Bon, j'ai vite réalisé que la date de leur anniversaire n'était pas en novembre mais le 2 décembre...

Mais mon cerveau était déjà en ébullition. Le run aura lieu à la fin des vacances de la Toussaint. Nous avons déjà un voyage en famille de prévu pour le Maroc mais qui ne prendra pas les 2 semaines. Avec un seul vol vers les États-Unis, je pourrais assister à trois concerts, dont un assez rare pour Halloween, avec 3 sets ! J'en ai parlé à ma femme et sa réponse a été à la fois encourageante et pleine de bon sens : "Combien ça coûterait ?"

Oui, la principale préoccupation sera l'argent, comme ça l'a toujours été.

Dès le lendemain, j'étais sur des sites de réservation de billets d'avion pour avoir une idée des prix. Première surprise : l'aéroport international d'Atlantic City n'est pas désservi par l'Europe. Je me suis donc rabattu sur Philadelphia, depuis Lyon, Paris et même Genève. J'ai trouvé plusieurs vols avec ou sans escales pour des prix entre 600€ et 700€. On peut trouver un peu moins cher avec deux escales mais j'ai moyennement envi de passer 24 heures en avion...
Le ticket pour les 3 concerts coûte 180$ (138€) mais il faut ajouter les frais de dossier et d'envoi, ce qui fait un total de 217,17$ (166,50€).
Il faut aussi compter quatre nuits d'hôtel, un moyen pour faire l'aller-retour Philly/Atlantic City, les repas et un peu d'argent de poche.

Bon ok. Il me faut trouver un billet de 1200€.

Je pourrais essayer de combattre mon habitude d'acheter sans compter jeux et vinyles pour économiser ce montant d'ici octobre. Mais le problème est que j'aurais besoin de dépenser la plus grande partie (tickets, billets d'avion et hôtel) dès le mois d'Août et que je ne les ai pas de côté. Donc, comme de nombreuses fois par le passer, j'ai enterré l'idée...

 

Samedi, je reçois une lettre de mon entreprise à propos de mon intéressement annuel, comme tous les ans à cette période. Cette somme est normalement bloquée 5 ans sur un compte PEE à moins que je me marie, que j'ai un enfant ou que j'achète une maison et rien de cela n'est prévu. Mais spécialement cette année, il est possible de me la faire versé directement, sans condition.

 

Attends une minute...

 

Ce matin, j'ai fait quelque chose dont je rêve depuis seize ans : j'ai fait une demande de tickets pour un concert de Phish sur tickets.phish.com

Oh putain. Je vais finallement voir Phish !


Collections et Objets dans cet article

Collection Phish

Catégories

Musique | Phish

Mots-clés

| | | | | |

Revivez Jazz à Vienne grâce aux streaming

par Yome NetSan @ 25 juillet 2013

Des captations des concerts de Jazz à Vienne sont régulièrement programmées sur des chaînes musicales comme Mezzo. Mais la grande nouveauté de cette année, c'est l'arrivée du streaming. Une bonne partie des soirées 2013, filmées par Zycopolis Productions, a en effet été diffusée en direct sur différents média (Arte Live Web, Culture Box ou France Inter pour être plus classique). Et la très bonne nouvelle, c'est qu'ils sont encore visibles en "replay" pour quelques semaines, voire quelques mois !

Voici donc les liens direct pour revivre ces quelques émotions jazzy...

 

Et pour rester dans cet esprit musical, voici quelques autres liens vers des concerts (plus ou moins) récents d'artistes (plus ou moins) en lien...

  • The Smashing Pumpkins au Paléo Festival de Nyon, hier soir
  • Sophie Hunger au même Paléo Festival, avant-hier
  • Youn Sun Nah au festival Jazz sous les Pommier, en 2011

Voici enfin une vidéo sur site Night Groove qui interview de Patrick Savey, le réalisateur de ces captations chez Zycopolis.

 

Il existe d'ailleurs quelques petits outils pour télécharger ces flux vidéo. Je dis ça, je dis rien, c'est juste histoire de faire une petite sauvegarde, quoi ;) Ca m'a permis de retrouver quelques concerts des années précédentes qui sont à présent bien conservé en DVD...

 

Si vous en trouvez d'autres, même uniquement en audio, n'hésitez pas à partager !

 


Collections et Objets dans cet article

Collection Jazz à Vienne

Du nouveau sur The Mook Of Love

par Yome NetSan @ 24 juillet 2013

Depuis l'année dernière, je mets à jour (plus ou moins promptement je le reconnais) mon site The Mook Of Love (mookoflove.netsan.fr) qui permet faire des recherches dans le sommaire de différents magazines/mooks.

Malheureusement, IG Magazine, l'un des deux mooks qui m'a poussé à développer cet outil, connaît ses derniers jours. Le numéro 27 sortant cette semaine sera en effet le dernier. Malgré mes propos parfois un peu critique envers certains choix, je regrette de voir disparaître le plus complet, le plus original, bref, le plus meilleur magazine de jeux vidéo proposé en kiosque.

Ah peu près en même temps que l'annonce de la mort d'IG, un autre mook a fait irruption chez les bons revendeur. Cette fois, il n'est pas (ou très peu) question de jeux vidéo mais de Cheesie Culture. En effet, les gars de chez Rockyrama nous parlent de leur amour pour les années 80 et particulièrement du cinéma de cette époque. Ils avaient déjà réalisé un gros livre l'année dernière et c'est grâce à leur site internet, lancé il y a quelques mois, que je les ai connu. C'est donc sous la forme d'un mook qu'ils reviendront plus régulièrement à présent. Je suis passé en coup de vent le 21 juin dernier à Lyon lors de la soirée de lancement du premier numéro.

Et donc qui dit mook et articles de qualité sur des sujets pas forcément d'actualité (voire même carrément rétro), dit forcément Mook of Love ! J'ai donc décidé d'intégrer cette collection naissante au site, ce qui permet de l'ouvrir, comme c'était mon idée dès le départ, à d'autres univers que les jeux vidéo. D'autant que, hasard du calendrier, le dernier numéro de Pix'n Love contient un article sur 2080, un artiste électro figurant aussi dans le livre Rockyrama ainsi que sur Bastards Rendez-Vous, le 45 tours accompagnant l'édition collector de ce livre.

Du coup, j'en ai profité pour apporter quelques modifications au site lui-même.

La première est l'ajout d'un nouveau menu déroulant dans l'entête pour lister les films et séries recensés dans les différents magazine. Il me faudra par la suite la mettre à jour avec les infos des précédents mooks. D'ailleurs, si quelqu'un est prêt à m'aider, ce ne serait pas de refus. Il est tout à fait possible que, dans un futur plus ou moins proche, j'ajoute d'autres menus pour la musique ou les livres cités dans les articles.

L'autre amélioration concerne la navigation qui était un peu lourde. Depuis la page d'un mook, il est maintenant possible de revenir sur la liste des mooks de cette collection ou d'aller directement sur le mook suivant ou précédent.

The Mook Of Love affiche donc à présent le sommaire de 68 ouvrages et compte bien continuer tant qu'il sera utile ! 

Collection Ouvrages
Console Syndrome 1 Download
IG Magazine 27 IG Magazine
IG Magazine 7 Hors Séries
IG Magazine 1 Livre
IG Magazine 3 Numéro Spéciaux
Pix'n Love 23 Pix'n Love
Pix'n Love 4 Cahiers du Jeu Vidéo
Rockyrama 1 Livre
Rockyrama 1 Rockyrama

 

 

The Smashing Pumpkins au Théâtre Antique de Vienne

par Yome NetSan @ 19 juillet 2013

Pour la huitième fois en trois semaines (et 4ème en 7 jours), j'étais de retour mardi dernier au Théâtre Antique de Vienne ! Mais pour la première fois, ce n'est pas pour le festival de jazz mais pour un concert des Smashing Pumpkins.

 

Dire que je commence à connaître le chemin serait un euphémisme, mais j'ai quand même réussi à me tromper en ne partant pas du même endroit que d'habitude et grâce aux panneaux indiquant "Marseille" mais qui font faire tout le tour de Lyon au lieu de prendre le chemin le plus court...

 

Cela ne m'a toutefois pas empêché d'arriver à 15h devant le portail. Je crois bien ne pas avoir fait aussi tôt depuis... le concert des Pumpkins à la Halle Tony Garnier en 2000 ! Il n'y avait qu'un poignée de fans et nous sommes restés très peu (une vingtaine) jusqu'à 17h30. Alors que j'étais carrément allongé par terre pour me reposer, nous avons pu profiter des balances avec une bonne demi-heure de batterie seule puis des versions abrégées de One Diamond One Heart, Today, Starz et Eye. J'ai même retrouvé le "chef" des habitués qui se croit toujours autant chez lui. Il a même expliqué au service de sécurité comment installer les barrières !

 

Les portes se sont ouvertes à 18h30 et le théâtre s'est rempli très lentement. Au final, il sera loin d'être plein. Je n'ai pas re-tenté l'expérience d'être debout contre la barrière (je n'avais tenu qu'une demi-heure à me faire écraser en 2000 avant de demander à la sécu de me faire sortir) et j'a opté pour mon fameux banc central à l'extrémité de la fosse. J'ai été rejoint par une copine connue lors de mon voyage au Japon. J'avais appris qu'elle venait le jour même, ce fût donc une bonne surprise. Pour une fois, je ne serai pas seul à un concert !

Mais la première partie est déjà là. Il est 20h pile.

 

Lire la suite de l'article ici...

Jazz à Vienne - Vendredi 12 Juillet 2013 : José James, Youn Sun Nah, Avishaï Cohen

par Yome NetSan @ 16 juillet 2013

Cette septième et dernière soirée à Jazz à Vienne s'annonçait plutôt mal. J'avais accumulé pas mal de fatigue et elle commençait à se faire sentir. J'étais à deux doigts de ne pas y aller mais j'ai finalement décidé de prendre la voiture un peu plus tard que d'habitude... en oubliant qu'en était vendredi. Avec le cumul des bouchons de sortie de Lyon, du vendredi soir et des départs en vacances et un arrêt sur une aire d'autoroute pour dormir un quart d'heure, je suis arrivé à Vienne après 18h30 (les portes ouvrant à 18h). Heureusement, j'ai trouvé facilement à me garer.

Une fois au pied du théâtre antique, je cherche une chaise libre devant la scène, sans grand espoir. C'est alors qu'un habitué du fameux banc se trouvant au bord de la fosse me fait signe qu'il y a une place juste à côté de lui ! Je n'avais même pas regardé dans cette direction tellement j'étais persuadé que le banc serait déjà occupé ! Quelle chance ! J'y retrouve un autre habitué que j'avais rencontré il y a deux ans au même endroit. La courte attente avant le premier concert se fera en discutant tranquillement.

Je commence à me dire que j'ai bien fait de venir.

 

Lire la suite de l'article ici...

Jazz à Vienne - Jeudi 11 Juillet 2013 : Olivier Gotti & Santana

par Yome NetSan @ 15 juillet 2013

Cette soirée archi-complète de Jazz à Vienne a donné lieu à de drôles de rencontres dans la fil d'attente. Arrivé vers 16h, il y avait encore et toujours les mêmes habitués devant l'entrée abonnés. Tellement habitués (certains viennent tous les soirs depuis plusieurs années) qu'il se sente vraiment chez eux, gèrent la fil, expliquent les règles, etc. Les personnes arrivant un peu après et qui osent se mettre au dessus de l'entrée et non en dessous sont accueillies de manière assez virulente. Il faut savoir que l'entrée se situe au milieu d'une petite rue très abrupte. Comme des voitures peuvent y passer jusqu'à 18h (le "chef" l'a d'ailleurs répeté au moins dix fois à l'équipe du journal du festival qui venait filmer), il est plus sage de s'assoire sur les côtés plutôt qu'au milieu. Mais forcément, ceux qui attendent depuis plusieurs heures ont une peur panique de voir de nouveaux arrivant leur passer devant. Je les comprends tout à fait (j'ai eu le cas devant la scène où un gars a voulu prendre ma place et y rester en me disant qu'il voulait juste "parler aux photographes"), mais il y a la manière et le ton de le faire. Il n'y a pas eu de noms d'oiseaux mais l'ambiance n'était pas vraiment bonne enfant.

 

Lire la suite de l'article ici...

Jazz à Vienne - Mercredi 10 Juillet 2013 : Ahmad Jamal invite Yusef Lateef et Chucho Valdés & the Afro Cuban Messengers

par Yome NetSan @ 11 juillet 2013

 

Hier à Jazz à Vienne 2013, c'était un peu la soirée des invités qu'il ne fallait pas inviter. A commencer par la pluie, mais si ça se trouve, c'est un des invités qui l'a invité...

L'entracte a été allongé pour laisser passer l'orage et éviter que le second groupe ne se produise avec des instruments mouillés. Mais pendant ces vingt minutes de déluge, le public n'avait pas trop de choix : partir, se faire tremper ou faire la tente sous son poncho comme moi.

Résultat, j'ai évité l'effet "pêcheur sur son chalutier" comme il y a deux ans.

 

 

Lire la suite de l'article ici...

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Playing...
The Legend of Zelda
Oracle of Seasons

Now Listening...
Phish
2017-07-29 Baker's Dozen

Now Reading...
Miles Davis
33 1/3 : Bitches Brew

Now ...

Now Reading...
Pix'n Love
L'Histoire de Zelda vol. 1

Now Playing...
The Legend of Zelda
Oracle of Seasons

Now Playing...
Jeu de société
Kingdomino

Now Listening...
Miles Davis
Bitches Brew

Now ...

Now Playing...
Playstation Vita
Minecraft

Now Listening...
P!nk: Live From Melbourne
The Truth About Love Tour

Now Playing...
Android
Finding Teddy