Au boulot !

par Yome NetSan @ 30 novembre 2011

Hier soir, je trainais sur Internet parce que je n'arrivais pas à dormir. Je suis tombé sur ce post du blog de Mommy's Best Games, un développeur de jeux vidéo indépendant. Ils cherchent des personnes pour traduire leur jeu Shoot 1UP dans le cadre du portage sur Windows Phone 7.

J'avais acheté ce jeu sur le Xbox Live Arcade Indépendant il y a plus d'un an et j'avais adoré.

Ils cherchent des traducteurs français, je suis français.
Ils ont écrit "si on peut, on vous donnera une compensation", j'ai entendu "on va vous donner 1000$".
J'ai envoyé un mail, ils m'ont envoyé un fichier Excel.

Bref, je traduis un jeu vidéo.

 

 

 

Et Splash dans la peinture !

par Yome NetSan @ 24 novembre 2011

Dès l'annonce des premiers concours organisés par Omaké Books pour remporter un exemplaire de Mr. Splash !, j'ai pensé qu'il faudrait remercier Florent Gorges et les développeurs du jeu d'une manière ou d'une autre, si d'aventure je venais à en gagner un.

Il se trouve qu'à peu près à la même période, un artiste australien, Campbell White, a débuté un projet de longue halène : réaliser chaque jour une illustration pour tous les jeux NES officiellement édités, dans l'ordre chronologique. Depuis le mois de mars, il a ainsi mis en scène 276 jeux (sans compter les demandes personnelles) sur un total de 796.

Le rapprochement s'est donc fait rapidement et lorsque j'ai finalement reçu le fameux jeu en septembre, j'ai contacté le dessinateur pour lui demander deux illustrations. J'avais déjà échangé avec lui car il est arrivé qu'il manque une illustration par rapport à la liste que je mettais à jour. J'ai d'ailleurs utilisé la Bible NES/Famicom de Pix'n Love pour lui indiquer si un jeu avait été édité officiellement ou non.

Il a été ravi de relever le défi et j'ai reçu, quelques temps plus tard, les deux dessins représentant les personnages de Mr. Splash!. La recherche des cadres a été plus longue que prévue et c'est 3 mois après que Florent a reçu le colis avec les 2 peintures. J'espère qu'il aura l'occasion d'aller rapidement au Japon pour en donner une des deux à Hiroshi "Polygon" Inukai de ProjectF.

 

 

Le programme détaillé de Jam in the Dam

par Yome NetSan @ 22 novembre 2011

Après le pass pour le festival et en attendant de prendre les billets d'avion et de réserver l'hôtel, voici le programme de chaque soirée de Jam in the Dam 2012 !
Il est temps de préparer le planning pour pouvoir voir les 3 concerts de Mike Gordon, et au moins un concert de chacun des autres groupes avec en priorité Lotus et Dark Star Orchestra, puis moe. et Keller Williams.

 

L'Histoire de Sonic en édition Collector dispo chez Pix'n Love

par Yome NetSan @ 17 novembre 2011
Autre collection :
Sonic 


 Livre | 2012 

Date de parution :
 janvier 2012
Nombre de pages :
 296
Format :
 21X23cm. (panoramique)
Qualité :
 Couverture cartonnée avec dorure à chaud
 
 Dos carré cousu/collé
 – Papier 170 grammes
 
 Impression 100% couleur

 

Précommander



Version exclusive « Collector » 

Dispo uniquement en précommandes !

Cette version inédite en tirage limité comprend :

  • Une couverture cartonnée et son illustration exclusive
  • Une typographie  « Or » dorée à chaud.
  • Un tranche fil, bleu, aux couleurs de Sonic
  • Un numéro de série unique

Attention, ce tirage limité est exclusivement réservé dans le cadre des précommandes !

---------------------------------

Unique en son genre, ce livre officiel de 300 pages en couleurs réalisé en partenariat avec SEGA Japon retrace l’aventure d’une des plus célèbres mascottes de l’histoire du jeu vidéo. Né en 1991 avecSonic The Hedgehog sur Mega Drive, le hérisson bleu est immédiatement adopté par plusieurs millions de joueurs et se voit propulsé en un éclair au rang de superstar.

Le 23 juin dernier, la mascotte de SEGA a fêté ses 20 bougies. 20 ans d’histoire, 20 ans de gloire, au cours desquels Sonic a su faire vibrer tous les joueurs qui se sont essayés à le dompter ! 20 ans de plaisir certes, mais aussi d’innovations technologiques et de créativité ludique.

L’histoire de Sonic retrace ce cinquième de siècle depuis ses débuts sur Mega Drive, jusqu’à l’opus anniversaire – Sonic Generations – sonnant comme un vibrant hommage. A travers des anecdotes, des interviews, des artworks, des dessins inédits, cet ouvrage vous dévoilera la face cachée du hérisson et vous ouvrira les portes de son univers atypique et débordant d’imagination.

---------------------------------------

Quand l’Histoire de Sonic nous sera-t-il livré ?

Les précos c’est bien, nous direz-vous. Mais les livraisons dans tout ça ? A-t-on une chance d’avoir le livre sous le sapin de Noël ? Une chose est certaine : on fait tout pour ! À vraie dire, le bouquin est même totalement terminé : rédaction, mise en page and co. Il ne manque plus que l’approbation finale des grandes instances de SEGA Japon  ! Licence oblige, le moindre petit détail est passé au crible par les spécialistes de la firme : vérification des informations textuelles, des visuels, etc. La routine, quoi… Mais rassurez-vous : leur travail est déjà bien avancé et nous attendons leur feu vert dans les semaines qui viennent. Et si jamais Noël venait à passer, voilà une formidable occasion de bien commencer l’année 2012 !

 

Une sauvegarde complète...ment inutile ou la galère de changer de Playstation 3

par Yome NetSan @ 15 novembre 2011

La semaine dernière, j'ai reçu ma nouvelle PS3 Slim Classic White en remplacement de ma FAT 40Go YLODée. Je suis très content de l'aspect mat de cette couleur et de la taille réduite de la console.

J'avais prévu le transfert de mes données en faisant un backup complet sur un disque dur externe de mon ancienne console avec l'utilitaire fournis dans le système. Le manuel de cet utilitaire se trouve en ligne sur le site officiel Playstation.

Pour être sûr qu'il n'y ait pas d'incompatibilité, j'ai aussi préparé la nouvelle console en mettre à jour son firmware avant tout.

J'ai lancé la restauration, patienté environ 30 minutes et, au redémarrage la console, commencé à contempler les dégâts...

Ce qui a été transféré :

  • Les utilisateurs de la console (sans les comptes PSN associés)
  • Les sauvegardes PS3 et minis qui sont copiables sur une clé USB
  • Les vidéos, musiques et images
  • Les thèmes

Ce qui n'a pas été transféré

  • Les comptes PSN attachés aux utilisateurs
  • Les cartes mémoires virtuelles PS1 (et donc les sauvegardes)
  • Certaines sauvegardes PS3
  • Les données d'installation des jeux
  • Les données de mise à jour téléchargées des jeux
  • Les extensions téléchargées des jeux (les DLC)
  • Les jeux téléchargés
  • Les dossiers des images et vidéos
  • Certains thèmes
  • Les paramètres de la console
  • Les messages reçus et envoyés

Autrement dit, si vous branchez une clé USB et vous copiez dessus une à une vos sauvegardes PS3 (celles qui l'autorisent) puis vos images/musiques/vidéos, vous avez exactement la même chose qu'avec le backup complet !

J'imaginais bêtement que les jeux téléchargés, les démos, les DLC et les installations de jeux seraient toujours là. Et bien je me trompais lourdement. Tout est vide, plus aucun jeu, plus aucun DLC, plus aucune installation. Je dois donc TOUT re-télécharger et TOUT réinstaller ! Je peux comprendre que Sony veuille éviter qu'un même jeu se retrouve installé sur plusieurs consoles mais la logique ici m'échappe. En effet, il suffit de supprimer les comptes PSN (ce que le backup fait déjà) pour qu'un jeu ou un DLC soit inutilisable. A quoi bon ne pas transférer les données, mise à part obliger l'utilisateur à le télécharger à nouveau, après avoir de toute façon réactivé son compte PSN ? Complètement absurde...

Pour ce qui est des données installées directement par les jeux ou les mises à jour obligatoires, je ne comprends pas du tout pourquoi elles n'ont pas été conservées. Il n'y a là aucun problème de licence, de compte PSN ou de risque de piratage. Mais il faut croire que Sony n'a pas décidé de rendre service à aux clients qui achètent une nouvelle console, soit parce que la précédente a lâché au bout d'à peine 3 ans, soit pour acheter le nouveau modèle plus fin. Résultat, il faut relancer chaque jeu un par un pour qu'il soit "prêt" le jour où l'on voudra y rejouer. Le pire étant que ces mises à jour peuvent être vraiment importantes et ne peuvent pas être téléchargées en tâche de fond !
Autre situation, un ami a acheté une toute nouvelle PS3 Slim avec Gran Turismo 5. Il a dû télécharger 11 mises à jours successives avant même l'installation ! La dixième pesait 1154Mo à elle seule ! Lui et moi avons un débit ADSL correcte de 4Mbits/s et au bout de 5 heures, le jeu n'était pas encore lancé !!! Il a l'habitude des mises à jour de sa XBox 360 et ce premier contact était à lui faire regretter d'avoir acheter la concurrente...

Plus grave, certaines sauvegardes ne sont tout simplement pas copiées et donc perdues à jamais (Heavy Rain et Street Fighter IV par exemple). Déjà, qu'on ne puisse pas les copier manuellement sur une clé USB, je ne vois pas trop pourquoi. Mais là encore, on parle d'une sauvegarde complète du système pour retrouver sur une nouvelle console ce que l'on avait sur l'ancienne ! Les cartes mémoires virtuelles PS1 (la seule façon de sauvegarder lorsque l'on joue à un jeu PS1, que ce soit un disque ou un achat sur le Playstation Store) ont ainsi complètement disparu ! POUF !

Le cas LittleBigPlanet est encore différent. La taille du profil étant trop élevé par rapport à ce qu'autorise le système PS3 pour les sauvegardes (4 Mo !), il est sauvegardé dans les données installées du jeu. Bien entendu, ils ne sont donc pas transférés lors d'une sauvegarde complète de la console. Il aurait fallu que je lance chaque jeu pour aller dans les options et faire un export du profil pour l'importer ensuite (et encore, rien ne me dit qu'il aurait été conservé dans les sauvegardes). Bref, je dois recommencer LittleBigPlanet 2 au début.

J'en viens maintenant aux images, musiques et vidéos, seules données qui ont survécu au transfert. Tout est là, comme au premier jour. Oui, comme au premier jour, pas comme au dernier jour, juste avant le transfert, où vous aviez tout bien rangé et classé dans des dossiers. A l'exception des musiques qui se trient en fonction des tags ID3 qui sont toujours là, le reste se retrouve en vrac dans un dossier unique "Unknown". Et comme il n'y a aucun moyen de sélectionner plusieurs images en même temps, j'ai 612 photos à classer une par une ! Merci Sony...

Les thèmes sont pour moi un plus appréciable mais pas nécessaire à l'environnement de la PS3. J'apprécie que l'on puisse mettre en fond d'écran l'image que l'on veut et que l'on trouve des thèmes (parfois dynamiques) gratuitement sur le Store. Mais s'il y avait eu quelque chose sur lequel j'aurais fait une croix volontiers, ce sont bien les thèmes. Et bien ils ont été transférés ! Bon, pas tous, on commence à avoir l'habitude, certains apparaissent comme des "données corrompues". Bien entendu, impossible de savoir ne serait-ce que le nom de ces thèmes. Mais c'est un bonheur pas rapport au reste !

Et les paramètres de la console non plus n'ont pas été conservés. Autant pour le nom de la machine, je veux bien, autant pour le lancement de jeu automatique ou l'extraction MP3, je ne me l'explique pas...

Et enfin, les messages reçus et envoyés ont aussi été supprimés ! Ce n'est pas très important dans mon cas mais j'ai été assez surpris. A un niveau moindre, c'est peu comme si, après avoir changé d'ordinateur, mon compte Gmail était vidé...

Bref, c'est simple, ce système de backup ne sert quasiment à rien. Il ne permet que de faire transférer en une fois ce que l'on peut transférer à la main et rien d'autre. Tout ce qui peut être pratique et utile à conserver ne l'est pas.

Après ce constat désolant, vient le moment de se retrousser les manches et de lancer les téléchargements. Mais là encore, rien n'est fait pour rendre service au pauvre client qui a dépensé plus de 400€ sur le Playstation Store et qui aimerait bien récupérer son dû.

La procédure est simple mais incroyablement fastidieuse. Il faut se rendre sur le Store et cliquer sur l'icône "Téléchargements" en haut à droite. On obtient alors la liste complète de tout ce que l'on a téléchargé depuis la création du compte. Le premier problème est que tout est mélangé (démos, jeux payants, thèmes, extensions, avatars, vidéos, pass online et clés d'activation). Le seul classement est chronologique (du plus récent au plus ancien). Il y a aussi une numérotation qui permet de voir que l'on sélectionne actuellement l'élément n°96 / 256 par exemple. Cela pourrait être pratique si le numéro 1 n'était pas l'élément le plus récent... car dans ce cas, à chaque nouveau téléchargement, le numéro associé à l'objet change !

Ensuite, il faut donc cliquer sur chaque élément pour en lancer le téléchargement. Bien entendu, il n'est pas possible de sélectionner plusieurs objets et de tout télécharger d'un coup. D'autant plus pénible que certains jeux (pas tous, ce serait trop simple) sont constitués d'une démo et d'une clé d'activation, soit deux objets à télécharger séparément. Parfois, il existe sur le store une démo qui est différente de celle qui fait partie du jeu payant. Couplé avec le fait que les dénominations ne sont pas toujours claires dans la liste, il peut être compliqué de retrouver quoi télécharger pour récupérer le jeu.

Heureusement, il est possible de lancer ces téléchargements en tâche de fond (sans les thèmes, tiens). Cela permet de créer une liste d'attente qui s'égrainera automatiquement. Mais, mauvaise surprise, cette liste est limitée à 32 objets ! Pour être plus précis, c'est la liste des objets à installer qui est limitée. Car oui, une fois téléchargé, chaque jeu ou extension doit être installé manuellement. Quand on sait que chaque costume pour LittleBigPlanet compte pour un téléchargement d'à peine 1 Mo, on peut rapidement se retrouver avec une liste sans fin de tous petits éléments à télécharger ou à installer. La seule fonctionnalité pratique dans cette histoire est de pouvoir éteindre la console en lui disant de terminer les téléchargements et les installations en cours. L'astuce pour traiter les objets en attente d'installation et qui bloquent la file d'attente inutilement est de mettre en pause les téléchargements (là aussi, miracle, la fonctionnalité existe) et d'éteindre la console !

Et on va finir avec le meilleur, le top du top, la cerise sur le gâteau : la synchronisation des trophées. Ces derniers ne pouvant pas non plus être sauvegardés sur un support USB, ils se synchronisent avec les serveurs de Sony. Bon idée sur le papier. Mais lors que l'on part d'une console neuve et qu'il faut tout synchroniser, la lenteur de l'opération pose des questions... En 10 minutes, je n'avais synchronisé que 11% des trophées !! Un rapide calcul et j'arrive à la conclusion qu'il faut que j'attende au total 1 heure et 20 minutes avant de pouvoir reprendre la main sur ma console !! Cette synchronisation n'est ni plus ni moins qu'un téléchargement de données. Pour que cela mette autant de temps, il faut que la quantité se compte... en plusieurs centaines de mégaoctets ! Sérieusement, Sony ?

Je ne veux pas cracher du venin sur la console que j'utilise le plus depuis 3 ans et alimenter la guéguerre avec Microsoft, mais sur XBox 360, il suffit de débrancher le disque dur d'une console (avec un simple bouton, sans avoir besoin d'un tournevis) et de le rebrancher sur une autre pour que TOUT soit disponible. En fait, il n'y a aucun transfert, c'est comme si la nouvelle console était simplement devenu l'ancienne. Rien à re-télécharger ou réactiver, aucun mot de passe à rentrer, on a juste changé le moteur et on repart ! Pourquoi ne pas avoir fait un système équivalent sur la Royce Rolls des consoles qu'est la Playstation 3 ? Si on prend le disque d'une console pour le mettre dans une autre, fatalement les jeux ne se trouvent plus sur l'ancienne, il n'y a donc pas de problème de jeux en double. Au lieu de cela, la nouvelle console va simplement vouloir formater entièrement le disque pour repartir sur un système vierge... Et si l'on passe par un backup sur disque dur externe, pourquoi ne pas transférer toutes les données des jeux et extensions en supprimant uniquement les activations des comptes PSN sur les deux consoles (l'ancienne et la nouvelle) ? Là encore, pas de problème de licence puisqu'il faut réactiver chaque compte pour que le jeu fonctionne. Il ne serait pas nécessaire de tout re-télécharger et l'utilisateur serait content.

Peut-être que Sony pense que l'utilitaire de transfert permet de résoudre ses problèmes. Il s'agit de transférer les données directement d'une PS3 à une autre avec un câble réseau (la procédure se trouve sur le site officiel). Ca m'a l'air sympa comme fonctionnalité, mais rien n'indique que tout est réellement transféré et il y a quand même une grossse limitation : il faut avec les 2 consoles en même temps ! Autrement dit, impossible d'aller revendre l'ancienne pour acheter la nouvelle. Il faut acheter la nouvelle, faire le transfert puis aller revendre l'ancienne. Sachant que des boutiques comme Micromania ou Game ne font des reprises qu'en bon d'achat, on débourse le prix entier de la console et on se retrouve avec un bon d'achat à utiliser plus tard...  Super pratique, merci.
Microsoft propose aussi un cable de transfert pour passer les données d'une XBox Fat à une Slim. Dans ce cas, pas besoin de deux consoles mais il faut quand même avec l'ancien disque dur et le cable est payant. Ce n'est pas l'idéal non plus.

Tout ça pour dire qu'il faut quand même être motivé pour vouloir passer d'une PS3 à une autre et que je suis étonné de ne jamais avoir entendu parlé de tout ça avant. Pour le coup, Sony a quand même de grosses leçons à recevoir de Microsoft...

Vers le ciel en haute définition

par Yome NetSan @ 14 novembre 2011

Après avoir passé une partie du week-end sur le nouveau The Legend of Zelda : Skyward Sword, je pense de plus en plus que Nintendo s'est fourvoyé avec la Wii.

Maniabilité

La maniabilité avec le Wii Motion Plus obligatoire est sympa pour les séquences de vol ou de visé (lance-pierre, arc). Mais quand il s'agit de frapper à l'épée c'est juste la fausse bonne idée. Premièrement, c'est vraiment lourd de donner des coups avec le bras au bout du dixième ennemie. De plus, la précision accrue est utilisée à fond pour cibler les coups. Par exemple, si l'ennemie se protège la tête, il faut frapper à l'horizontal au niveau du corps. Le problème est que cela ne marche pas si bien que ça et on se retrouve à donner une dizaine de coups avant que le premier ne fasse mouche.

Ensuite, j'ai joué avec une Wiimote classique affublée du Wii Motion Plus et reliée à un Nunchuck. Premier soucis, entre les piles et le bloc du Motion Plus, la manette est plus lourde en bas qu'en haut. Au bout d'une heure de jeu, cela commence à faire un peu mal au bas de la main. J'espère qu'avec une WiiMote Plus "tout intégrée", le problème se posera moins. En suite, il faut parfois faire des gestes assez amples pour que les mouvements soient bien reconnus (notamment avec le filet à papillons) et il arrive fréquemment que l'on s'emmêle dans le fil du Nunchuck

Graphismes

Enfin, les graphismes, bien que très agréables, colorés et stylisés, font vraiment datés. Je n'avais pas joué aussi longtemps à un jeu Wii depuis plusieurs mois et je suis habitué à la HD de la Playstation 3 et de la XBox 360. Et bien repasser à du SD avec un arrière plan exagérément flou (quoi qu'avec un joli effet peinture), ça pique les yeux ! Il n'y a qu'à voir ce que rend ce jeu avec l'émulateur Dolphin (et sans l'effet de flou) sur un ordinateur récent pour voir ce que l'on rate.

En retard

Bref, avec du motion gaming à outrance et des graphismes pauvres en SD, Nintendo est à la ramasse.

Mais comprenons-nous bien : pour de la Wii, c'est magnifique et ce Zelda s'annonce comme un des meilleurs de la série et en tout cas un des meilleurs jeux de la console. C'est juste que, face à la concurence, il arrive avec 5 ans de retard...
J'ai hâte de poursuivre l'aventure, mais avec un sentiment de gâchis quand même...

Lire la suite de l'article ici...

"DiNozzo, prend la déposition des 318 lecteurs du test de notre jeu."

par Yome NetSan @ 3 novembre 2011

INCROYABLE !

une moyenne de 19/20 !

318 avis !

22 pages !

Mais de quel jeu s'agit-il ?

 

Je suis fan de la série N.C.I.S. et je ne s'attendais pas à grand chose du jeu. Après l'avoir testé sur Wii, je suis entre bonne surprise et déception. Surprise parce que l'ambiance y est : musiques, dialogues, mise en scène et montage comme un épisode. Déception car on a beau ne pas s'attendre à un grand jeu, on est quand même loin d'un jeu tout court... Les animations sont ridicules, on reconnait à peine les personnages et les enquêtes ne sont qu'une suite de mini-jeux tous plus simplistes et ennuyeux les uns que les autres.

Le jeu qui était sorti sur iOS et Android au début de l'année est bien plus intéressant grâce aux interrogatoires.

 

Mais alors pourquoi parler de ce jeu s'il est si mauvais ?

Juste parce que les avis de lecteurs sur le test de jeuxvideo.com sont marrants...

 

Lire la suite de l'article ici...

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Mike Gordon
2016-12-03 Atlanta, GA

Now Playing...
NES - Zelda II
The Adventure of Link

Now Playing...
The Legend of Zelda
Breath of the Wild (Switch)

Now Playing...

Now Listening...
Magma
BBC 1974 Londres

Now Playing...
NES - Zelda II
The Adventure of Link

Now Playing...
Nintendo 3DS
Bye-Bye BoxBoy!

Now Playing...
Nintendo 3DS
BoxBoxBoy!

Now Watching...
Walt Disney
Le Monde de Dory

Now Playing...
Game Cube
Pac-Man Vs.

Now Playing...
Wii
Cyberbike Cycling Sports

Now Playing...
Switch
Splatoon 2 Global Testfire