Bière et Rock'n Roll : Une soirée avec Fred Raspail et Leonie Singt

par Yome NetSan @ 10 novembre 2016

Samedi dernier, je suis retourné dans mon Chablais natal, pour passer la soirée dans une brasserie. Mais pas n'importe laquelle : la Brasserie Artisanale du Léman, à Allinges (en Haute Savoie donc, à côté de Thonon-les-Bains).

On fêtait ici l'arrivée de la bière de Noël et la première boisson était d'ailleurs offerte par la maison. Je connaissais la marque mais je n'étais jamais venu directement sur le lieu de fabrication. C'était très plaisant d'être au milieu des fûts et des cuves de fermentation. La bière est très bonne mais j'ai malheureusement oublié d'en prendre quelques bouteilles en partant...

En même temps, j'étais surtout venu là pour la musique. En effet, l'occasion était aussi de célébrer la sortie du dernier album de Fred Raspail, dont j'avais déjà parlé il y deux ans. A l'époque, il venait de sortir en vinyle sont second album solo, French Ghost Songs Part II. Depuis, il a continué l'aventure de son label indépendant BonFeeling Records, a sorti La Grappa du Diable (un EP 10" avec G.Rag et Zelig Implosion) et tourné en Europe (surtout en Allemagne) et en Amérique du Sud. Je suis notamment allé le voir à Lyon au Trokson et au Ninkasi Kao en première partie d'Astonvilla.

 

 

En mai dernier, il a lancé une campagne de financement participatif couronnée de succès pour finaliser son nouveau disque. Warngauer Strasse (French Ghost Songs Part 4) est donc arrivé début novembre et j'ai profité de cette soirée pour récupérer mon exemplaire (forcément en vinyle) directement à la source !

 

 

Lire la suite de l'article ici...

Catégories

Mon avis | Musique | Raspail

Mots-clés

| | |

Annonce de la Nintendo NX ou confirmation de la Switch ?

par Yome NetSan @ 20 octobre 2016

Comme prévu, Nintendo a annoncé sa prochaine console aujourd'hui. Elle s'appellera la Nintendo Switch... et, comme prévu, c'est à peu près la seule surprise de cette vidéo 3 minutes.

"Cette vidéo de présentation sera un avant-goût des informations qui vous serons révélées sur la console ultérieurement."

 

Le concept

En effet, toutes les caractéristiques de la machine formerly-known-as-NX avaient été dévoilées par plusieurs fuites et rumeurs depuis des mois. Un peu comme les Playstation 4 Slim et Pro, l'annonce est en fait une simple confirmation.

L'idée "novatrice" de cette console est donc de pouvoir jouer n'importe où. On peut commencer la partie dans son salon, sur sa télé, puis prendre une partie de la console (l'écran) et de la manette pour les assembler et sortir avec une console portable. La manette principale se sépare en deux et chaque partie se reconnecte de part et d'autre de l'écran.

Oui, on a donc une console portable démontable avec un dock, quoi. C'est l'idée de la Wii U et du couple PS4/PS Vita portée à son paroxysme.

Lire la suite de l'article ici...

Comment re-télécharger P.T. sur votre Playstation 4

par Yome NetSan @ 29 septembre 2016

P.T. comme "Pas TropTôt"

Et oui, j'ai enfin fait mon entrée dans la new-next-gen avec la Playstation 4 offerte pour mon anniversaire.
Avec les fuites sur les modèles Slim et Pro (ex-Neo) cet été, j'avais prédit, comme beaucoup d'autres, une baisse de prix des modèles Fat. Mon frère m'a prêté la sienne une semaine avant de la revendre, ce qui m'a aussi donné un peu plus envie. Sachant que je finirai bien par l'avoir tôt ou tard (je n'imaginais pas vraiment aussi tôt), j'avais même commencé à commander quelques jeux en édition limitée ou à pas cher (Retro City Rampage DXShadow ComplexSong of the Deep et Rock Band 4 à 19€).

Mais bien avant ça, j'avais suivi l'actualité de la console et de ses nombreux remakes. Alors quand un jeu passait gratuit sur le Playstation Store, je me rendais rapidement sur le site web pour l'ajouter à mon compte. Ce fût le cas pour Plants vs. Zombies Garden Warfare (qui s'avère être injouable sans abonnement Playstation Plus) ou P.T..

Grand bien m'en a pris.

 

P.T. comme "Plus Téléchargeable"

Mis en ligne par surprise durant la Gamescom le 12 Août 2014 (déjà 2 ans !), P.T. a été annoncé comme la démo d'un futur jeu d'horreur d'un développeur inconnu, 7780s Studio. Lorsque, quelques heures plus tard, les premiers joueurs sont venus à bout de ses énigmes, il s'est avéré qu'il s'agissait d'une démo-teaser du futur jeu Silent Hills (avec un S) créé par Hideo Kojoma et le réalisateur Guillermo Del Toro.

Visiblement assez terrifiant, ce "Playable Teaser" a été téléchargé plus d'un million de fois avant le drame.

En 2015, Kojima et Konami se déchirent et le jeu est annulé. Dans la foulé, P.T. est retiré purement et simplement du Playstation Store. Mais contrairement à tous les autres contenus qu'il est possible de re-téléchargé à partir d'un compte qui en a la licence (ex : les morceaux Rock Band ou les jeux dont les droits ont expirés comme After Burner Climax ou GTI Club), les utilisateurs se sont vite rendu compte que ce n'était pas le cas pour P.T. ! Ainsi, si vous aviez téléchargé puis supprimé la démo de votre console, il n'était plus possible de la récupérer, bien qu'elle apparaisse dans votre bibliothèque de jeux. Certains petits malins ont même tenté de revendre leur console à prix d'or car le jeu y était toujours installé !

Mais ça, c'était compter sans d'autres petits malins qui le sont encore plus !

Lire la suite de l'article ici...

Gēmu-kan V.2 : Visite virtuelle

par Yome NetSan @ 31 août 2016

L'article précédent concernant ma Gēmu-kan présentait de nombreuses photos d'assez bonnes qualités et donnait une vue détaillée de la salle. Mais aujourd'hui, je vous propose de la visiter en réalité virtuelle ! Bon, alors on reste à un niveau de virtualité assez relatif cela dit...

Je vous propose donc ci-dessous 3 panoramas à 360° pris à des endroits différents de ma salle. A première vue, cela ressemble à de "simples" fichiers JPEG mais ce n'est pas si... simple. Elles contiennent en réalité deux images légèrement différentes pour l'œil droit et l'œil gauche ainsi que du son. En l'occurrence, c'est la musique que j'écoutais lors de la capture, Scabbard de Trey Anastasio.
Ces images ont été créées avec l'application Cardboard Camera et ne peuvent être pleinement appréciée qu'avec un Cardboard de Google.

 

Mais qu'est-ce que c'est me dites-vous ? Il s'agit simplement d'une sorte de casque en carton dans lequel l'on glisse un smartphone Android et qui donne l'illusion d'être riche et d'avoir un Oculus Rift. Il existe de nombreux modèles entre 15€ et 30€ et il est même possible de le construire soit même ! Alors oui, on est assez loin de la qualité d'immersion d'un casque à 500€ mais "ça fait la blague" comme dirait l'autre (celui qui m'a offert ce casque).

Bien sûr, plus la résolution de votre smartphone est élevée (480p, 720p, 1080p), meilleur est l'expérience. Il y a à présent pas mal d'applications et jeux qui utilisent ces lunettes et même des vidéos sur Youtube à voir à 360°.

 

 

Lire la suite de l'article ici...

Catégories

Mots-clés

| | | | |

Festival Jazz à Vienne 2016

par Yome NetSan @ 28 juillet 2016

Début juillet a été marqué par l'édition 2016 de Jazz à Vienne que j'attendais depuis Noël dernier où j'avais reçu l'abonnement 7 soirées. Contrairement à mes comptes rendus de 2013, j'ai préféré, cette année, faire un seul ((très) long) article ponctué de (mauvaises) photos.

Dès mon arrivée, j'ai repris mes marques en retrouvant les mêmes habitués (mention spéciale à l'homme à la casquette qui gère tout dans la file d'attente abonnés comme s'il était chez lui), l'attente au soleil, la bière pas terrible et la course à la bonne place. Pourtant, quelques changements ont été opérés sur le festival et montrent une certaine réduction de budget : le beau programme précédemment offert aux abonnés (7€ dans la boutique) n'a pas été édité cette année et a été remplacé par un simple poster arborant les affiches des années passées en petit format, le fond de la scène n'est plus décoré par le visuel de l'affiche justement mais par quelques écrans et de simples spots. Il y a aussi beaucoup moins de caméras pour capter les concerts et certaines d'entre-elles restent fixent, sans caméraman derrière.

 

Lire la suite de l'article ici...

Collection et rangements de vinyles

par Yome NetSan @ 24 juin 2016

Au début, il n'y avait rien. Ou si peu.

J'ai toujours gardé mes disques vinyles, que ce soit les 45 tours de dessins animés que les histoires lues ou les albums de Dorothée.
Dans mon adolescence, lors du passage aux CD, j'ai continué à acheter les disques de Michael Jackson dans ce format. Par la suite, j'ai gardé cette habitude pour les sorties liées à Phish. Mais alors que je n'avais plus de tourne-disque pour les écouter, ils restaient empilés sur une étagère.

 

Après toutes ces années, j'ai finalement racheté une platine en avril 2011, sur l'impultion de Kind of Blue.

Je me suis remis à acheté des disques vinyles et il a vite fallu trouver de quoi les ranger proprement. Mon choix s'est tourné sur des casiers en plastique noir très rigides distribués sur Planète Disque.

 

Mais avec mes deux boites et ma collectionnite aiguë, je me suis vite retrouvé à l'étroit. Alors, entre mai et août 2011, les deux casiers sont devenus huit.

 

Lire la suite de l'article ici...

Catégories

Collection | Musique

Mots-clés

| | |

Les Horloges

par Yome NetSan @ 22 avril 2016

Vous vous souvenez sûrement que j'étais allé voir des concerts de Phish aux Etats-Unis, il y a maintenant deux ans et demi (déjà ! O_o) ?
Vous vous souvenez probablement que j'étais accompagné, lors de ce voyage, par Gilles, un fan genevois ?
Vous vous souvenez peut-être enfin que, lors de notre dernier trajet en voiture entre Atlantic City et Philadelphie, il m'avait fait écouter son projet musical en cours de gestation ?

Et bien ce projet a vu le jour au début du mois d'avril !

 

Réglez vos montres !

C'est un conte musical qui s'appelle Les Horloges, composé et écrit donc par Philippe de Weck et Gilles Roux.

L'histoire est celle d'horloges (sans blague ?) vivant paisiblement dans leur village, bien réglées sur la cadence de leur roi. La vie s'écoule tranquillement au rythme des aiguilles.

Mais un imposteur se lève pour encourager les horloges à se libérer du tempo imposé par le roi, à se dérègler et à sonner quand bon leur semble. La révolte gronde pour gagner la liberté, mais celle-ci les mènera vite à l'anarchie...

L'histoire et les paroles se dévoilent dans un très joli livre-disque, richement illustré par Joana de Chambrier.

 

 

Réglez vos enceintes !

Mais contrairement à ce que l'on peut s'imaginer d'un disque pour enfants qui masquerait sa pauvreté musicale avec un visuel "tout mignon", le vrai enjeu est ici le plaisir des oreilles.

C'est vrai, ça ! Pourquoi nos enfants ne pourraient-ils pas écouter de la vraie bonne musique faite par de vrais bons musiciens ?

C'est ce que se sont dit les auteurs et chacun des douze morceaux (comme les heures d'un cadrant) reflète un style différent, de la folk au rock psychédélique des années 60/70 ! Les instruments sont variés et biens réels. Pas de boîte à rythme ou de clavier Bontempi : on imagine bien les doigts sur les cordes ! Les musiciens ne s'interdisent pas non plus les arrangements audacieux avec changements de rythme et solos de guitare (mention spéciale à la piste 6 "Anarchie, Liberté"). Ils se font plaisir et ils le partagent. On croit entendre parfois des relents du Pink Floyd des 60's ou des Grateful Dead.

Seules les parties chantées peuvent trahir la jeunesse de la cible d'origine. La voix me fait un peu penser à un conteur de chansons médiévales mais ce n'est pas un mal car cela colle très bien avec les paroles. Les textes sont intelligents et drôles, jamais niais ou trop enfantins. L'histoire a ses rebondissements et ouvre la porte à la discussion avec les plus jeunes.

Bref, c'est un vrai régal que d'ouvrir mon fils à cette musique que j'aime. Et pour une fois, les parents ne rechigneront pas à écouter le disque du fiston dans la voiture !

 

Je vous invite donc à visiter le site officiel du disque (leshorloges.com) où vous pourrez écouter des extraits, télécharger les paroles et prolonger l'expérience avec des fiche-jeux à télécharger.

Le disque est sorti chez Ad Vitam Records et est distribué par Harmonia Mundi (ce n'est pas rien). On le trouve pour l'instant en France à la Fnac et Leclerc ainsi qu'en en Suisse chez Paillot et Nature & Découverte.

Et sachez qu'alors que la tournée de promotion commence pour mon pote (interview radio, TV, France Musique demain matin...), le master vient d'être terminé pour la version... vinyle !

 

Catégories

Mon avis | Musique

Mots-clés

| | |

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Tété
Le Premier Clair de l'Aube

Now Listening...
Tété
Le Sacre des Lemmings...

Now Playing...
Parappa the Rapper
20th Anniversary Demo

Now Playing...
Wii U
Mario Kart 8

Now Playing...
Game Cube
F-Zero GX

Now Playing...
Mega Drive
Micro Machines 96

Now Playing...
Mega Drive
Splatterhouse 2

Now Playing...
Wii U
Rayman Legends

Now Listening...
Tété
#Homebrew52

Now Playing...
Nintendo 3DS
Picross 3D Round 2 (démo)

Now Listening...
Tété
Préambule

Now Playing...
Playstation 4 : Uncharted 3
Drake's Deception Remastered