The Smashing Pumpkins au Théâtre Antique de Vienne

par Yome NetSan @ 19 juillet 2013

Pour la huitième fois en trois semaines (et 4ème en 7 jours), j'étais de retour mardi dernier au Théâtre Antique de Vienne ! Mais pour la première fois, ce n'est pas pour le festival de jazz mais pour un concert des Smashing Pumpkins.

 

Dire que je commence à connaître le chemin serait un euphémisme, mais j'ai quand même réussi à me tromper en ne partant pas du même endroit que d'habitude et grâce aux panneaux indiquant "Marseille" mais qui font faire tout le tour de Lyon au lieu de prendre le chemin le plus court...

 

Cela ne m'a toutefois pas empêché d'arriver à 15h devant le portail. Je crois bien ne pas avoir fait aussi tôt depuis... le concert des Pumpkins à la Halle Tony Garnier en 2000 ! Il n'y avait qu'un poignée de fans et nous sommes restés très peu (une vingtaine) jusqu'à 17h30. Alors que j'étais carrément allongé par terre pour me reposer, nous avons pu profiter des balances avec une bonne demi-heure de batterie seule puis des versions abrégées de One Diamond One Heart, Today, Starz et Eye. J'ai même retrouvé le "chef" des habitués qui se croit toujours autant chez lui. Il a même expliqué au service de sécurité comment installer les barrières !

 

Les portes se sont ouvertes à 18h30 et le théâtre s'est rempli très lentement. Au final, il sera loin d'être plein. Je n'ai pas re-tenté l'expérience d'être debout contre la barrière (je n'avais tenu qu'une demi-heure à me faire écraser en 2000 avant de demander à la sécu de me faire sortir) et j'a opté pour mon fameux banc central à l'extrémité de la fosse. J'ai été rejoint par une copine connue lors de mon voyage au Japon. J'avais appris qu'elle venait le jour même, ce fût donc une bonne surprise. Pour une fois, je ne serai pas seul à un concert !

Mais la première partie est déjà là. Il est 20h pile.

 

Beware of Darkness

J'avais entendu leur soundcheck et j'étais persuadé qu'il y aurait une chanteuse sur scène. En fait, c'est un chanteur/guitariste avec une voix assez particulière. Ils sont trois et malgré une entrée en matière un peu bourrine c'était finalement pas mal. Le leader a un jeu de guitare plutôt sympa et le reste du groupe le suit bien. Et pour une fois, le son est bon. On distingue bien les instruments et il n'est pas trop fort.

Kyle Nicolaides (chant, guitare)
Daniel Curcio (basse)
Tony Cupito (batterie)

 

 

The Smashing Pumpkins

J'avais volontairement évité de lire les retours des premiers concerts de la tournée 2013 pour me garder la surprise. Par contre, je savais que l'année dernière ils jouaient l'intégralité d'Oceania lors d'un premier set puis des morceaux plus anciens et des reprises lors d'un second set.

Mais ce soir, le groupe a justement commencé par une reprise avec Space Oddity de David Bowie. Pas d'intégrale donc et un seul grand set avec un bon équilibre dans le choix des morceaux. Les nouveaux (Quasar, Pinwheels, Pale Horse...) s'harmonisent bien avec les plus ou moins anciens (Starz, Thirty-Three, Today, Ava Adore...). Les bonnes surprises ont été des raretés comme Eye et Starz ou le combo Tonite Reprise > Tonight, Tonight. Le rappel a aussi été lancé par une version énergique d'Immigrant Song de Led Zeppelin avec une bonne prestation vocale de la bassiste Nicole Fiorentino.

Pas mal de morceaux utilisaient des fonds sonores préenregistrés (signalés par cue sur la setlist). Par exemple, sur Disarm et Tonight Tonight, il s'agissait de la partie de cordes issues de l'album. Pour 1979 (la chanson-bonus-parce-que-vous-êtes-un-public-adorable-mais-prévue-sur-la-setlist), c'est la partie rythmique du disque qui mettait au chômage le jeune Myke Byrne. Ajoutez à cela la synchronisation avec le mur d'images qui se trouvait derrière le groupe, ça ne laissait plus beaucoup de place à l'improvisation. Il y a donc eu très peu de solo et toujours très courts. Même Oceania ou United States qui sont des portes ouvertes aux gros jams n'ont pas eu la possibilité de prendre leur temps au delà des 10 minutes "normales".

Le seul moment un peu spéciale fût durant la présentation du groupe. Avec les fans qui beuglaient des trucs incompréhensibles, Billy Corgan s'est un peu moqué de leur "accent". Et au moment de présenter Nicole, il a fini par jouer un petit solo de basse en slap par dessus son épaule. Le guitariste Jeff Schroeder a suivit avec des cocottes très funky et Myke a ajouté un peu de batterie là dessus. Cela n'a duré que 15 secondes mais c'était marrant.

A part ça, le groupe paraissait un peu fatigué, pas très dynamique. Billy bougeait très peu et très lentement sur scène. D'après les signes qu'il faisait en direction des coulisses, il avait visiblement mal à la gorge et le sentait dans sa voix.
Cela ne s'est pas trop entendu vu la qualité très médiocre du son. Le volume avait été poussé à fond et était souvent trop fort. Les guitares étaient beaucoup trop saturées et grésillaient sur certains morceaux. Le son était plus clair en se bouchant les oreilles ! Vraiment dommage vu la qualité du lieu et ce que les ingés son du festival de Jazz arrivent à faire. Drôle de coïncidence, je suis tombé dès le lendemain sur cet article mettant en lumière l'absurdité de la sonorisation des grands concerts.

Au final, je ne regrette pas, c'était un bon show, mais ce n'était pas extraordinaire.

Billy Corgan (chant, guitare, clavier)
Jeff Schroeder (guitare, thérémine)
Mike Byrne (batterie)
Nicole Fiorentino (basse)


Eye

Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Phish
2018-07-18 Lake Tahoe

Now Listening...
The Smashing Pumpkins
Tonight, Tonight

Now Playing...
Playstation Portable
WipEout Pure

Now Reading...
Christian Vander
A vie, à mort, et après…

Now Listening...
Thomas de Pourquery
Supersonic : Play Sun Ra

Now Playing...
Jeu de société
Kingdomino

Now Listening...
Phish
2018-07-17 Lake Tahoe

Now Reading...
Omaké Books
Rétro Lazer #02

Now Listening...
Les Voix de Magma
Concert 1992 Douarnenez

Now Playing...

Now Listening...
Magma
Theusz Hamtaahk Trilogie

Now Listening...
Magma
Bobino Concert 1981