Le directeur marketing de Nintendo France à côté de la plaque ?

par Yome NetSan @ 20 octobre 2010

Lue dans le dernier IG Magazine (#10), l'interview de Mathieu Minel, directeur marketing de Nintendo France, est plutôt révélatrice sur la stratégie du constructeur, en tout cas dans notre pays.

Dès le début, il répond à certaines questions sur un ton moqueur, voire hautain. Je trouve que la photo de l'interview illustre également cette impression. Mine de rien, je trouve ça limite agressif, surtout venant d'un représentant d'une marque comme Nintendo. Le reste de l'interview enchaîne les réponses surréalistes.

 

A la question "Pour quelle raison Nintendo n'a-t-il pas une politique online plus agressive ?", il répond sans trembler :

Le online des jeux sur console ne séduit pas un public large, or le but de Nintendo est justement d'attirer de nouveaux joueurs. Il faudrait trouver les recettes de Farmville pour les transposer sur nos machines.

La recette de Farmville ? la gratuité, non ? Et sinon, il y a combien d'abonnement payant sur Xbox Live ?

 

Quand on lui demande comment il explique l'échec de plusieurs jeux gamers ou non sur Wii, comme Dead Space Extraction, il répond d'un air, encore, moqueur :

Avez-vous vu du marketing sur Extraction ?".

Bien sûr, il reporte la faute sur quelqu'un d'autre : le directeur marketing d'EA.

A propos des publicités de New Super mario Bros Wii qui n'ont pas réussi à expliquer que Mario a un côté transmission entre ceux qui ont jouer sur Nes ou Super Nintendo

En Europe, les publicités présentent des gamers en train de jouer, mais nous ne sommes pas allés chercher des pères ou des mères de famille.

Je ne sais pas si on a vu les mêmes pubs mais les personnages qui y jouaient à Mario n'avait pas l'air d'être des gamers mais plutôt de jeunes adultes (seules ou en groupe) qui se remémoraient leur enfance passé sur NES ou SNES... pile poil dans la cible, non ?

En parlant de Monster Hunters Tri, Mathieu Minel fait référence aux points qui se trouvent dans les jeux. Il explique que, grâce à eux, ils ont vu que la majorité des gens qui l'avaient acheté n'avaient pas jouer aux précédents épisodes de la série.
En effet, depuis plusieurs mois, la saisie d'un code VIP sur le site du Club Nintendo, permettant d'obtenir un nombre ridicule d'étoiles par rapport à ce qu'il est possible "d'acheter" avec, dure des plombes à cause de l'interrogatoire que l'on subit. Ce qui est agaçant, c'est que certaines questions sont très générales et que leurs réponses pourraient très bien être concervées dans le compte lui-même.
Par exemple : "Avez-vous eu une console avec le jeu ?" (on ne peut pas saisir 2 codes pour le même objet, il est donc possible de savoir si on a déjà une console si un code correspondant a déjà été saisie) ; "Avez-vous déjà jouer à des jeux vidéo ?" ; "Combien de personnes dans votre famille ?" (bon, ok ça peut évoluer) ; etc. Et il y a donc la question "Avez-vous déjà jouer à un autre jeu de cette série ?" Là où ils sont sont gentils chez Big N, c'est qu'ils ont prévu, à côté de la question, un lien pour avoir une explication sur le terme "série"...

Le problème est que si, comme moi, on économise les codes pour ne les saisir que quand on en a besoin (parce que sinon ils expirent), cet interrogatoire a vite tendance à prendre un temps fou. La tentation est alors grande de mettre n'importe quoi pour aller plus vite. Oui, parce qu'en plus les listes de cases à cocher ne sont jamais dans le même ordre. Si on veut toujours cocher la même case à la question "Où avez-vous entendu parlé de ce jeu ?", il faut relire toutes les possibilités (une vingtaine) et donc perdre encore plus de temps.

Tout ça pour dire que si ce système est leur seul repère marketing (j'imagine bien que non, enfin j'espère), il n'est pas très représentatif... Sans compter tous les acheteurs qui ne voient même pas les codes à saisir ou qui les voient mais ne le font pas, ou qui le font une fois et quand ils voient le temps que ça prend pour gagner un dizième de fond d'écran ne retentent pas l'expérience...

Mais le plus fort arrive :

Vous savez, la licence la plus importante par rapport au nombre d'utilisateurs au niveau mondial, c'est les Mii. Il y a plus de 190 millions de Mii créés avec la Wii. [...] Comparons les chiffres : 14 millions de Call of Duty : Modern Warfare 2, 190 Millions de Mii.

Déjà dire que le Mii est une "licence", je trouve ça un peu exagéré. Mais il va encore plus loin en illustrant son propos avec une comparaison inimaginable ! Dans le genre "je compare des choux et des stylos et affirme que le choux c'est meilleur", il se pose là le Mathieu... On lui a dit que créer un Mii ne coûtait pas 70€ ?

Un extrait de l'interview (sans les passages surnaturels) est téléchargeable sur le site officiel d'IG ou directement ici.
Le très bon IG Magazine est en kiosque tous les deux mois pour 8,5€ (environ 250 pages sans pub) et aussi chez Pix'n Love.


Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Kamasi Washington
Harmony of Difference

Now Playing...
Playstation Portable
WipEout Pure

Now Listening...
Phish
2018-10-16 Albany, NY

Now Listening...
Sophie Hunger
Molecules

Now Watching...
Burger Quiz
Saison 2 Episode 12

Now Watching...
Burger Quiz
Saison 2 Episode 34

Now Playing...
Jeu de société
7 Wonders : Leaders

Now Listening...
Magma
Mekanïk Kommandöh

Now Playing...
Jeu de société
Colt Express + Diligence

Now Listening...
Soundtrack
Interview With The Vampire

Now Reading...
Anne Rice
The Vampire Lestat

Now Playing...
Jeu de société
Rolling Bandits