Marche et rencontre à Philadelphie

par Yome NetSan @ 24 février 2014

Après presque trois mois très chargés, j'ai enfin trouvé le temps de continuer ma série d'articles sur mon voyage aux Etats-Unis pour voir Phish. Le pire c'est que je voulais vraiment partager cette rencontre au plus tôt mais je n'ai pas pût. Je vais essayer de reprendre un rythme de parution normal. Bref, désolé pour l'attente et, vu que c'est le premier article de l'année (il était temps), je vous la souhaite très bonne ! 

 

Mercredi 30 Octobre 2013 - Midi - Philadelphie, Pennsylvanie

Après un trajet de 2 heures, nous sommes arrivés à Philadelphie vers 12h15. De là, j'avais deux options : sauter sur le premier bus pour Atlantic City dès 12h30 ou attendre le suivant à 14h30. Je commençais à avoir faim et je ne voulais pas manquer l'occasion de faire une promenade dans les rues de Philadelphie (na na naaa, naaa... na na naaa, naaa...), j'ai donc pris mon billet pour le second.

L'un des fans qui étaient avec moi dans le bus m'a demandé si j'étais sur facebook pour que l'on reste en contact. Je lui ai donné ma carte avec mon nom, mon adresse et les liens vers mon site et la page facebook EU Phans de mon pote Holger (d'ailleurs, allez voir ses photos du réveillon du nouvel an au Madison Square Garden).

 

On rencontre de drôles de types à Philly

J'ai mis mon sac sur le dessus de ma petite valise à roulettes (quelle bonne idée de voyager léger) et à la sortie de la station de bus Greyhound, je suis parti à gauche. Arrivé au bout de la rue, je me suis arrêté au carrefour en regardant la ville autour de moi. Quand le feu est passé au vert, je me suis engagé sur le passage piéton. 

Et tout à coup, je me suis arrêté, les yeux grand écartés et ma mâchoire est tombée sur la route. 

Je venais de voir arriver en sens inverse, traversant la même route que moi, Trey Anastasio, le guitariste, chanteur et leader (s'il faut en choisir un) de Phish !

J'ai essayé de dire quelque chose, genre "Salut", mais je n'ai pas pût émettre le moindre son. Je me tenais là, au milieu de la route, à le regarder passer fixement. Alors qu'il était sur le point de me dépasser, il a remarqué ma casquette Fishman, mes yeux gros comme des balles de golf et ma bouche grande ouverte. Il a enlevé ses écouteurs, il s'est dirigé vers moi et IL m'a dit "Hello"

Je n'arrivais pas à y croire. Je me suis empêtré avec mes bagages sur la route et nous sommes retournés sur le trottoir pour nous serrer la main. 

Ce qui est sorti de ma bouche à ce moment-là n'a pas dû être facile à comprendre tellement je bafouillais. Non mais sérieux, je parlais à Trey Anastasio !

En gros, je lui ai dit que j'étais venu de France spécialement pour voir Phish pour la première fois après les avoir écouté pendant 16 ans. Il m'a demandé de quelle région de France je venais et j'ai répondu "Lyon". Il a eu l'air de connaître (ils y ont joué en 1997 notamment). Je lui ai expliqué qui m'a permis d'acheter mes billets pour Halloween et il a dit "Oh yeah! Elle est super. Nous l'adorons". Après avoir parlé du concert de la veille à Reading et répété cent fois "C'est dingue", je me suis souvenu tout à coup que j'avais un cadeau pour le groupe dans mes bagages ! Je lui ai demandé s'il avait une minute, parce que je ne voulais pas trop le déranger non plus. Il a dit "Bien sûr !". Il était vraiment très gentil et souriant. Me voilà donc à ouvrir en grand mes bagages sur le trottoir, au milieu de Philadelphie, devant les pieds de Trey Anastasio ! Ca devait être drôle à voir !

Alors que je faisais de la spéléologie dans ma valise, une jeune fille qui avait assisté à notre conversation s'est approchée pour se présenter. Elle l'avait vu elle aussi mais n'était pas certaine qu'il s'agisse bien de Trey Anastasio jusqu'à ce que je discute avec lui. J'ai finalement trouvé le cadeau et le lui ai donné en expliquant que c'était pour le groupe. Il était tout surpris et n'arrêtait pas de se marrer. "Oh, attendez ! J'ai aussi une carte !" Elle était dans mon autre sac, mais je l'ai trouvé rapidement. Quand j'y repense, il a dû me prendre pour un cinglé complet, totalement en panic devant lui. 

La jeune fille m'a demandé si je pouvais les prendre une photo avec son téléphone. J'ai répondu "Bien sûr ! Si vous prenez une photo de nous aussi !". Prendre une photo avec un artiste, comme le font certains aux séance de dédicace, ce n'est pas mon truc. Donc je suppose que si elle n'avait pas été là, je n'aurais pas pensé à le lui demander, mais l'occasion était trop belle.

Après cela, nous l'avons remercié et il a continué son chemin. Tout cela n'a pas duré plus de 2 minutes.

Je suis resté planté là, en état de choc. Je n'arrêtais pas de dire à la fille à côté de moi: "Je n'y crois pas ! C'est dingue !" Elle m'a demandé: "Est-ce que ça va ? Parce que moi pas ! J'en tremble encore !" 

Les deux photos avaient été prises avec son téléphone, elle m'a donc demandé mon numéro. Mais comme je n'avais pas de réseau là bas, je lui ai donné ma carte avec mon adresse e-mail. Elle m'a promis qu'elle m'enverrait la photo. Deux de ses amis sont arrivées et après avoir échangé trois mots, j'ai refermé mes bagages et je suis parti en lui rappelant : "N'oubliez pas de m'envoyer la photo".

 

Retour à la réalité... virtuelle

J'ai repris ma marche en souriant bêtement à la recherche d'un endroit pour manger. 

Fait exprès, j'ai fini dans une sorte de cafétéria qui s'appelait Au bon pain (en français). J'ai trouvé une table à côté d'une prise électrique pour que je puisse brancher mon téléphone qui n'avait presque plus de batterie. L'endroit avait aussi un accès wi-fi gratuit. J'en ai donc profité pour vite aller en ligne partager mon histoire, par mail à ma famille, puis sur Twitter et Facebook. 

Je n'arrêtais pas de sourire et de penser à quel point j'étais un put** de chanceux ! J'ai discuté par chat avec Holger en mangeant mon sandwich poulet/pomme. Alors que les minutes passaient, je craignais de plus en plus que la fille ne m'envoie pas la photo. J'essayais de me rassurer en me disant d'être patient, qu'elle allait le faire ce soir ou même le lendemain...

Mais quelques minutes plus tard... 

Oh put*** !  Oh put*** !!

Bien sûr, je l'ai posté immédiatement sur Twitter et elle est arrivée quasi-instantanément sur la page facebook EU Phans, grâce à Holger. D'ailleurs, les commentaires m'on fait réaliser que j'ai manqué l'occasion de lui poser LA question: "Quand est-ce que Phish reviendra en Europe ?"

Sur la photo, le paquet multicolore que l'on voit dans la main de Trey est le cadeau que j'ai fait au groupe, avec la carte sur le devant. Peut-être êtes vous curieux de savoir ce qui était à l'intérieur ? C'étais tout simplement 4 CD d'artistes français et européens (Ginger de Gaëtan RousselWhatever the weather de DionysosGood Morning Hope de Woodface et Monday's Ghost de Sophie Hunger), ainsi qu'un livre sur la Fête des Lumières de Lyon, spécialement pour Chris Kuroda, le light designer du groupe, souvent considéré comme le 5ème membre de Phish.

 

Je ne pouvais pas m'empêcher de regarder cette photo. Toutes les deux minutes, j'y revenais pour me dire: "Non, tu n'as pas rêvé". Les jours suivants et encore maintenant, à chaque fois que je regardais mes photos sur mon téléphone, je m'arrêtais sur celui-ci et souriais.

Après avoir terminé mon déjeuner, j'ai pris un café au Starbucks d'à côté et suis retourné à la station de bus tout en prenant quelques photos sur le chemin.

Quand je suis arrivé, j'ai découvert que les deux autres fans avec qui j'avais discuté étaient toujours là... et qu'ils étaient déjà au courant de ma rencontre ! Harry, celui à qui j'avais donné à ma carte deux heures plus tôt, avait vu la photo sur facebook. Quand je suis parti, je pensais qu'ils étaient sur le point de prendre le premier bus, mais ils ont finalement mangé dans un restaurant à côté de la gare. On a bien ri en parlant de la probabilité de rencontrer Trey Anastasio dès mon deuxième jour aux États-Unis, après toutes ces années. Incroyable...

Le car est finalement arrivé et nous y avons trouvé un autre fan avec son costume d'Halloween dans un sac. J'ai pris quelques photos de la ville par la fenêtre. Ensuite, j'ai dormi la plupart des miles restants avant mon prochain arrêt : Atlantic City.

 

 

Après-coup

Quand j'y repense, cette rencontre avec Trey Anastasio était encore une conséquence de cette incroyable accumulation de coups de chance et de décisions hasardeuses.
Et si j'avais pris le premier bus ?
Et si j'avais su qu'Harry et son ami restaient déjeuner, est-ce que je serais resté avec eux ?
Et si j'avais tourné à droite à la sortie de la station ?
Et si j'avais immédiatement tourné à gauche au carrefour au lieu d'attendre au feu ?

Comme me l'a suggéré Gilles, il va falloir que je dessine un schéma des différents embranchements qu'aurait pût prendre mon aventure, en fonction de la chance et de mes choix, comme le fait d'obtenir ma prime annuelle juste après l'annonce de la tournée, la façon dont j'ai obtenu mes billets, mes problèmes de dos... Quelle aventure... Et ce n'était que le deuxième jour !

A mon retour en France, quelques jours plus tard, j'ai découvert que ma mère avait imprimé la photo, l'avait encadrée et qu'elle m'attendait chez moi ! Je ne suis habituellement pas le genre de gars qui encadre des photos de lui-même en vacances, mais je vais garder celle-ci en bonne vue, juste à côté de mon tourne-disque !

En cherchant des photos de tickets de concert, Stephen (mon pote d'Amsterdam) a trouvé sur Instagram celle de la jeune fille qui a rencontré Trey avec moi. Ce qui est drôle, c'est que je me souviens parfaitement du camion qui passe derrière eux. C'était le premier véhicule sur la file quand j'ai vu Trey traverser. 

Et devinez quoi? Je n'ai finalement jamais traversé cette rue !


Collections et Objets dans cet article

Collection Phish

Fishman Donut Flatbrim Hat

Catégories

Musique | Phish

Mots-clés

| | | | |

Commentaires

25 février 2014 18:50
Quelle chance de rencontrer une personne que l'on adore en vrai par pur hasard en plus dans un autre pays.

C'est clair que tu as du bol. Sympa tes photos :)
Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Playing...
Jeu de société
7 Wonders

Now Playing...
Jeu de société
Dixit Odyssey

Now ...

Now Reading...
Anne Rice
Interview with the Vampire

Now ...

Now Playing...
Switch
Runner3

Now Listening...
Phish
2018-07-31 Del Valle, TX

Now Playing...
Game Boy Advance
Mother 3 (VF 1.5)

Now Playing...
Android
Kanazawa Shogi 2

Now Playing...
Jeu de société
Kingdomino + Age of Giants

Now Listening...
Magma
Félicité Thösz

Now Listening...
Magma
Flöë Ëssi/Ëktah