Jazz à Vienne - Lundi 4 Juillet 2011 : Hiromi & Ahmad Jamal

par Yome NetSan @ 5 July 2011

Troisième soirée à Jazz à Vienne sous le signe du piano et de la découverte.

Avec le temps menaçant de la journée, je m'étais équipé avec pull, blouson de cuir et chapeau chaud. Arrivé sur Vienne, il faisait grand beau et encore plus chaud que samedi ! La grimpette vers le théâtre antique a été suante...

Je n'ai pas refait l'erreur de me mettre au premier rang. Je pense que cette fois j'ai trouvé la meilleure place. Sur un banc en pierre à l'extérieur du part-terre de chaise, devant le passage qui longe les gradins. La distance est idéale pour avoir une bonne vue et un son équilibré. Ce banc étant surélevé par rapport aux chaises, le vue est vraiment parfaite et rien ne peut nous déranger.

Aller, un petit hamburger avec des chips et la lecture du hors série IG Magazine vont m'aider à patienter.

Peu de photo ce soir car mon super appareil a un problème de batterie. Les piles ne sont pas assez puissantes ou alors il a un problème de seuil de charge. Toujours est-il qu'après les photos de samedi, il ne veut plus s'allumer. Dommage, j'avais pris mon télé-objectif et avec ma position les photos auraient pu être bonnes.
Tiens d'ailleurs, contrairement à samedi, un gars de l'entourage d'Hiromi et Ahmad Jamal est venu dire aux photographes de ne rester que durant les deux premiers morceaux de chaque concert.

 

Hiromi : The Trio Project

Je ne connaissais pas cette pianiste japonaise avant de lire le programme de cette année. Je ne pensais pas forcément venir à cette soirée non plus, à la base. Et bien le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas déçu !

Cette femme est vraiment une prodige et je comprends qu'elle ait été "adoubée" par Ahmad Jamal. Elle joue du piano avec un style dynamique et une immense technique. A la fois subtile et puissante, elle n'arrête pas de bouger, de se lever, de se rassoir. Un peu comme un Jamie Cullum féminin, en plus douée et qui ne chante pas. Elle est accompagnée par un batteur de folie et un bassiste qui joue sur une basse à 6 cordes !

Dès le quatrième morceau, un solo hallucinant de maîtrise et de diversité, elle a eu droit à une standing ovation qui s'est renouvelée à chaque fois jusqu'à la fin de sa prestation. Il faut dire que c'était vraiment impressionnant.

Dommage qu'elle ne soit pas venu faire de dédicace à l'entracte. La boutique était d'ailleurs assiégée par les acheteurs pour son album Voice ou un dvd en solo.

Hiromi Uehara (piano)
Anthony Jackson (basse)
Steve Smith (batterie)

 

Ahmad Jamal

Après l'élève, le maître. Le pianiste Ahmad Jamal, que je ne connaissais que de nom, était accompagné d'un batteur, d'un bassiste et d'un percussionniste exubérant.

Superbe concert aussi mais après la déferlante d'Hiromi, c'était beaucoup plus classique et moins impressionnant. Mais de très beaux thèmes assaisonnés de très belles improvisations. Ahmad, du haut de ses 71 ans, m'a fait un peu pensé à Rubén González dans sa façon de jouer et de diriger le groupe.

Hiromi est venu en fin de concert pour donner une fleure à son mantor. Non, pas de duo...

Ahmad Jamal (piano)
James Cammack (basse)
Manolo Badrena (percussions)
Herlin Riley (batterie)

Comments are closed

Recherche avancée

Now doing...

Now Playing...
Jeu de société
Splendor

Now Listening...
Louise Attaque
Y'a t'il quelqu'un ici ?

Now Playing...
Switch
Tetris 99

Now Playing...
Switch
Pac-Man 99

Now Listening...
James Mac Gaw
La Fin Des Temples

Now Listening...
F.F.F.
Volume 6 - Pluton

Now Playing...
Android
Scrabble Go

Now Listening...
F.F.F.
Volume 5 - Moon

Now Playing...
Xbox One
Red Dead Online

Now Listening...
Louise Attaque
Rennes, février 1998

Now Listening...

Now Listening...
Page McConnell
Maybe We're The Visitors