Jazz à Vienne - Jeudi 30 Juin 2011 : Rhoda Scott & Georges Benson

par Yome NetSan @ 1 juillet 2011

Première soirée au festival Jazz à Vienne pour cette année. Je ne pensais pas venir dès ce 30 juin mais plusieurs collègues de Valence y allaient et comme j'entre librement avec mon pass 7 jours, j'ai décidé de les accompagner, sans trop savoir ce qui se jouait.

J'ai passé une très bonne soirée avec de la bonne musique, un très belle météo et un toujours aussi beau théatre antique. Sans compter que c'est bien plus agréable de ne pas aller à un concert seul, pour changer ! Et finalement, ces deux semaines de concerts qui se profilent ne seront pas si fatiguantes que ça, étant donné que je ne me coucherai pas beaucoup plus tard que ce dont j'ai l'habitude depuis quelques mois...

En arrivant, je récupère le programme officiel offert avec mon abonnement et on va s'assoir. Le théatre antique de Vienne est déjà un peu rempli et on trouve des places pile en face de la scène, juste au dessus de la régie centrale. Un peu loin mais pas trop. Vivement que le soleil finisse de se coucher derrière la scène pour pouvoir ouvrir les yeux !

Programmation étonnante de cette soirée, on passera d'un pur jazz improvisé à un concert de pop/disco/soul très rodé... Diversité qui, à mon avis, a dû décontenancer pas mal de monde, tant le contraste était grand.

 

Rhoda Scott "Lady Quartet" invite Alex Tassel

Ma marraine avait vu Rhoda Scott en concert il y a 30 ans et s'en souvient encore. Elle m'avait donc fortement conseillé d'aller la voir et je n'ai pas été déçu. Du bon jazz a la fois old school et modèrne. Le son d'orgue Hammond apporte une touche rare (j'ai pensé à Medeski, Martin & Wood que j'avais vu sur cette même scène en 2005) et le fait que tout le groupe soit composé de filles est assez original. Mais comme l'a expliqué Rhoda, ce n'est pas parce que ce sont de jolies filles qu'elles jouent mal, loin de là ! Les compositions des deux saxophonistes sont superbes et leurs solos parfaitement maitrisés. La batteuse Julie Saury aussi envoyait du lourd. Ses deux solos étaient à la fois originaux et inventifs, sans pour autant perdre le fil du rythme du morceau. Petite surprise avant l'arrivée de l'invité Alex Tassel, une reprise de Bad de Michael Jackson à la fois subtile et très reconnaissable.

A la pause, Rhoda est venu faire quelques dédicaces et j'en ai profité pour acheter le DVD d'un concert de ce même groupe.

Rhoda Scott (orgue, chant)
Lisa Cat-Berro (saxophone alto)
Sophie Alour (saxophone tenor)
Julie Saury (batterie)
+ Alex Tassel (trompette)

 

Georges Benson

Georges Benson a donc alterné entre instrumentaux à base de solos de guitares électro-acoustique et chansons soul avec sa voix de crooner. Bien entendu, ça a commencé à vraiment bouger sur le tube Give Me The Night et la soirée s'est terminée avec presque tout le public qui dansait. Avec les grosses nappes et les parties de cuivres joués au synthétiseur, on se serait cru au début des années 80. Mais outre ces sons de claviers un peu désuets, je n'ai pas moyennement aimé le côté trop carré du "show à l'américaine" avec le guitariste/choriste qui présente chaque membre du groupe en énumérant avec qui il a joué dans sa carrière et Georges en précisant bien qu'il a gagné 10 Grammy Awards... Et bien sûr, parmi tous les festivals de jazz qu'ils ont fait, Vienne et son public sont "numéro 1".
Le solo de batterie a aussi impressionné alors que la comparaison avec ceux de Julie Saury en première partie n'était pas à son avantage, selon moi. Oui, il envoyait du gros en tapant bien vite et fort, mais il y avait beaucoup moins de musicalité, d'inventivité et surtout aucune cohérence avec le reste du morceau (il a même sû s'arrêter complétement pour reprendre le rythme).
Ce n'était pas un mauvais concert, attention, mais cela n'était juste pas trop ma tasse de thé. A mon goût, les filles de la première partie méritaient autrement cette ovation.
Dernier petit truc sympa par contre, les deux fois où Georges a quitté la scène (avant les rappels et à la fin), le groupe a joué à chaque fois un petit break instrumental d'une minute. Le second était Shake Your Body (Down to the Ground) des Jacksons... disco forever.

 

George Benson (guitare, chant)
Michael O’Neill (guitare)
David Garfield (md,claviers)
Thom Hall (claviers)
Stanley Banks (basse)
Oscar Seaton (batterie)

 

Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Playing...
Jeu de société
7 Wonders

Now Playing...
Jeu de société
Dixit Odyssey

Now ...

Now Reading...
Anne Rice
Interview with the Vampire

Now ...

Now Playing...
Switch
Runner3

Now Listening...
Phish
2018-07-31 Del Valle, TX

Now Playing...
Game Boy Advance
Mother 3 (VF 1.5)

Now Playing...
Android
Kanazawa Shogi 2

Now Playing...
Jeu de société
Kingdomino + Age of Giants

Now Listening...
Magma
Félicité Thösz

Now Listening...
Magma
Flöë Ëssi/Ëktah