Mais c'est quoi Phish ?!

par Yome NetSan @ 26 March 2010

Depuis l'ouverture de ce blog, je fais référence de temps en temps à Phish, tout en sachant pertinament que peu de personne savent de quoi je parle... A partire le là, il y a une version courte et une version longue.

Version courte

Phish est un groupe de jazz-rock américain dont la marque de fabrique est l'improvisation. Par exemple, un morceau de 5 minutes en studio peut faire entre 3 et 30 minutes en live.

Version longue

Présentation

Phish est un groupe américain formé en 1983 dans le Vermont et composé depuis (presque) leur début des 4 mêmes membres :

 

Style musical

Leur musique est caractérisée par plusieurs traits bien spécifiques : leur style, leurs compositions, leurs improvisations et leur humour.

Le plus souvent simplement présenté comme un groupe de rock progressif ou jazz-rock, ils sont, aux Etats-Unis, les têtes de fil du mouvement Jam Band initié dans les années 60 par les Grateful Dead.

Les différentes influences musicales de chacun des membres se retrouvent dans leur musique. Du rock au jazz donc, du rap au classique, de la country au reggae, ils peuvent tout jouer et ne s'en prive pas. Leurs compositions reflètent toutes ses influences et sont toujours différentes. Des chansons pop couplet/refrain/solo cotoient de longs morceaux instrumentaux écrits comme de petites symphonies pour groupe de rock. Chaque période de leur carrière a un style de composition et d'instrumentation particulier et les albums studios en ressortent tous intéressant à leur manière.

 

Concerts

Mais là où la magie opère vraiment, c'est en concert. Phish est un groupe de scène et c'est comme ça qu'ils ont batti leur réputation : chaque concert est unique. L'improvisation est au coeur de leurs prestations, que ce soit au niveau du choix des morceaux que de leur interpretation.

Il est très rare, voire impossible, d'entendre le même morceau joué à 2 jours d'interval, même si les salles sont à plusieurs centaines de kilomètres l'une de l'autre. C'est d'autant plus vrai lorsqu'il jouent plusieurs soirs de suite au même endroit (4 x à Red Rocks l'année dernière par exemple 30/7, 31/7, 1/8, 2/8). Lors d'une tournée plus de la moitié des morceaux journée ne l'ont été qu'une seule fois.
L'étude des setlists de Phish est un art à part entière de l'autre côté de l'Atlantique et un site permet de générer toute sorte de statistiques. ZZYZX's Phishtistics nous apprend par exemple qu'ils ont joué, depuis 1983, 1263 concerts, 731 morceaux différents dont 308 ne l'ont été qu'une seule fois et que le plus joué ne l'a été qu'à 40% des concerts.
Oui c'est très intéressant.

Ce sont un peu eux aussi qui ont inventé les festivals d'été que l'on connait aujourd'hui, en tout cas pour ce qui est de l'organisation. Le principe est de regrouper leurs fans dans un endroit généralement assez reculé pour 2 ou 3 jours de fêtes et de rencontres artistiques avec, chaque soir, un concert de Phish (seul groupe se produisant sur scène, contrairement aux autres festivals multi-artistes). Depuis 1996, il y a eu 8 de ces évenements pouvant regrouper plus de 80000 personnes et chacun avait une ambiance particulière : la surprise pour le premier (16/8/1996 & 17/8/1996), l'expérience d'une vie pour celui du nouvel an 1999/2000 où ils ont joué de 23h45 à 7:30 sans interruption, la fête des retrouvailles en 2003 (2/8, 3/8 + Tower Jam), la tristesse de leur séparation en 2004 (14/8 & 15/8) et l'excitation d'Halloween en 2009 (30/10, 31/10 & 1/11).

 

Improvisations

De plus, chaque morceau est potentiellement le point d'entrée à de folles improvisations musicales. Je ne parle pas d'un solo de guitare avec le reste du groupe qui joue toujours la même chose en fond (cela peut néanmoins arriver de temps en temps), mais de vrais improvisations de groupe. La musique évolue alors selon les riffs introduits par chaque membre et peut se transformer radicalement, que ce soit niveau rythme, tempo, ambiance, tonalité pour parfois aboutir à un morphing parfais avec un autre morceau et l'enchainement peut être parfait, comme méticuleusement écrit dans un album concept de Pink Floyd. Ils peuvent aussi mélanger les morceaux en chantant les paroles de l'un sur la musique d'un autre ou en intégrant une chanson au milieu d'une autre coupée en deux (voire même un album entier comme Dark Side of the Moon, joué au milieu d'Harpua le 2 novembre 1998)
Bien sûr, de telle prises de risque n'excluent pas des ratés de temps en temps et certaines périodes de leur carierre sont connus des fans comme moins glorieuses. Pourtant, aucun concert n'a été entièrement catastrophique (même ce qui devait être leur "dernier" concert à Coventry en 2004 recelle des perles d'improvisations) et il est généralement admis (chez les fans) que le pire concert de Phish sera toujours meilleurs que n'importe quel autre concert.

 

Enregistrements

Chaque concert étant unique à tous les niveaux, leur enregistrement a très tôt été une priorité pour le groupe. Depuis leurs débuts, Phish autorise et encourage le publique à enregistrer leurs concerts et à les distribuer gratuitement. Dans les années 80 et 90, l'échange de cassettes puis de CD était la méthode la plus courante. Les "tapers" amélioraient leur équipement à chaque tournée pour proposer des enregistrements de meilleur qualité. Il était parfois possible de se brancher directement sur la console de mixage et donc certains concerts ont circulé en qualité "soundboard".
Cette politique libre a été le catalyseur de leur réputation. Après leur première tournée en dehors de la nouvelle Angleterre au Colorado, les cassettes sont passés de main en main dans tout l'état et l'année suivante, sans aucune publicité, les concerts ont regroupé un public bien plus important.

Ils ont sorti leur premier CD live officiel, A Live One, en 1995. Depuis, de nombreux concerts ont été édités en CD ou DVD. Cela va d'extraits compilé en album (Slip Stitch and Pass, enregistré à Hambourg en Allemagne, en 1997) à la rétrospective de plusieurs concerts (Hampton Comes Alive, At the Roxy ou the Clifford Ball)

Depuis leur retour en 2002, Phish a ouvert un site Internet permettant d'acheter et de télécharger les enregistrements de tous leurs nouveaux concerts, ainsi que des archives audio et/ou vidéo. Livephish.com a depuis élargi son catalogue pour proposer tous les albums studios et live sortis précédemment ainsi que les albums studio et certains live des projets solos de chacun des membres. La qualité est bien entendu au rendez-vous et il est possible de choisir différents formats de fichiers : MP3 (256 kbits/s), FLAC ou FLAC-HD. Certains concerts sont aussi proposé en CD et des bundles permettent d'acheter plusieurs concerts en même temps ou différents formats (MP3+CDs ou audio+vidéo).

 

Reprises

La diversité de style dont je parlais au début vient aussi des nombreuses reprises dont ils sont friands. Il s'agissait d'ailleurs d'une des conditions, au tout début du groupe, pour que Mike l'intègre : bien que Trey soit très prolifique niveau écriture de nouveau matériel, il falalit continuer à jouer des reprises. Malgré leur répertoire de plus de 250 morceaux originaux, cela reste encore à l'heure actuelle une part importante de leurs shows. Cela peut aller du simple tease au milieu d'un jam à l'album entier joué comme un "costume musical" lors de leurs concerts d'Halloween (Exile on Main Street des Rolling Stones l'année dernière). Certains morceaux n'ont été joué qu'une seule fois comme un hommage (Bohemian Rhapsody de Queen au nouvel an 1996/97 avec un choeur de gospel) ou comme une blague (I kissed a Girl massacré par Fishman l'été dernier). D'autres sont intégrées régulièrement au point d'être autant attendues par les fans qu'on morceau original et donnent lieu aux mêmes longues improvisations. J'ai d'ailleurs découvert un nombre impressionnant de chansons et même d'artistes graces à eux : Peaches en Regalia de Frank Zappa, Loving Cup des Rolling Stones, A Day in the Life des Beatles, Drowned des Who, Rock and Roll de Velvet Underground, Good Times, Bad Times de Led Zepplin, Boggie on Reggae Woman de Stevie Wonder, Funky Bitch de Son Seals...

 

Humour et instruments

Enfin, l'humour est très important dans le monde de Phish. Que ce soit dans les paroles même des chansons qui peuvent raconter des histoires absurdes comme le trio amoureux entre un chimpanzé, un furet et une chanteuse de gospel (Fee, le premier morceau que j'ai entendu le 16 juillet 1997) ou dans la manière de les jouer, en sautant sur un trampoline sur You Enjoy Myself ou avec un solo d'aspirateur de Fishman, le batteur.

Car oui, comme je l'ai dit au début, ils sont tous multi-instrumentistes. Quand John joue de son balais électrique, Trey le remplace à la batterie. Certains jam ont donnés lieu à des rotations où les instruments se sont échangés tout en continuant de jouer. D'autres morceaux ont même été écrits avec ces changements en tête comme Acoustic Army qui est une fugue instrumentale pour 4 guitares acoustiques. Ils chantent aussi tous selon les morceaux avec plus ou moins de réussite.

 

Popularité

Ils sont très connus aux Etats-Unis et bien ancrés dans la culture américaine malgré le fait qu'ils ne suivent pas du tout les "normes" de l'industrie musicale : peu d'albums studio qui n'ont pas un franc succès, aucun single à la radio et un seul clip au visuel amateur en 1994. Leur réputation s'est faite par le bouche à oreille et l'échange entre fan des enregistrements de leurs concerts. Ils peuvent pourtant drainer à eux seul une foule immense de fans (plus de 70 000 lors de leur "dernier" concert à Coventry en 2004).

Dernièrement, deux événements ont encore prouvé leur grande popularité.
Trey a été désigné pour introduire Genesis au Rock and Roll Hall of Fame et Phish a joué 2 de leurs morceaux sur scène.
Ils ont annoncé la semaine dernière une tournée pour cette été avec notamment 3 concerts à Berkley, prêt de San Fransisco, suivis un jour plus tard de 2 concerts dans la petite ville de Telluride, à 1700 km de là, dans les montagnes du Colorado. Le lendemain, on apprenait que tous les vols entre San Francisco/Hawkland et Telluride étaient complets pour ces dates, quel que soit la compagnie ou l'aéroport.


Le magazine américain Rolling Stone a écrit que le groupe a aidé à "...faire naitre une nouvelle vague de groupes orienté vers l'improvisation de groupe et les grooves super prolongés."

Ils ont aussi fait quelques apparitions à la télévision comme au Late Show de David Letterman, Saturday Night Live ou dans les Simpsons et South Park.

Ben & Jerry's a aussi créé une glace avec Phish. La Phish Food est une glace au chocolat avec des spirales de guimauve et de caramel liquide avec des petits poissons au chocolat noir.

 

Séparations

Après avoir tournée quasiment non-stop depuis 1985, ils ont marqué une pause lors d'un hiatus d'octobre 2000 jusqu'au 31 décembre 2002. Moins de 2 ans plus tard, ils ont annoncé leur séparation définitive pour le 15 août 2004.
Ces séparations étaient motivés par l'empleur de leur "organisation" qui était devenue trop grande pour eux et avaient des effets pervers : faire des tournées pour payer les employer, le stress de la responsabilité de tant de gens, la liste des invités aux "after" de plus en plus grande et donc de plus en plus de drogues en circulation.
Trey Anastasio a été arrêté en possession de drogue au volant de sa voiture en 2008 et a été contraint de suivre un programme de réhabilitation. Il en est revenu sain et plein d'énergie, ce qui a permis d'envisager une réunion du groupe.
Ils sont revenu à la scène ensemble le 6 mars 2009 à Hampton, en Virginie, et on poursuivit l'année avec 2 tournées, un festival à Halloween et 4 concerts pour le nouvel an à Miami.

 

Et le reste du monde ?

A côté de ça, ils sont pour ainsi dire inconnus en Europe ou ailleurs dans le monde. La raison en est très certainement qu'ils n'ont pas fait beaucoup de tournées hors Etats-Unis et, dans tous les cas, sans grande publicité. Ils ont fait les premières partie des Violents Femmes et Lou Reed en 1992 et de Santana en 1996 et 1997. Leur dernière venu en Europe date de 1998 où ils n'ont joué qu'en Espagne, au Danemark et en République Tchèque. Leur dernier concert au delà des océans fut lors d'une petite tournée au Japon en juin 2000.

 

Les à côtés

Parallèlement à Phish, chaque membre a un ou plusieurs autres projets musicals. Cela peut être un groupe "solo" (Mike Gordon ou Page McConnell) ou la participation à d'autres bands (Vida Blue pour Page, Oysterhead pour Trey Anastasio avec Les Claypool de Primus et Steward Cleveland de Police). Le plus prolifique restant Trey qui a eu, à lui seul, plus de 15 projets différents dont 10 incarnations de son propre groupe "solo", du trio au dectet et même l'orchestral !

 

Quelques liens

phish.com le site officiel
phish.net site de la communauté de fans avec les setlists, etc.
phishows.com bibliothèque d'enregistrements gratuits des concerts de Phish
yemblog.com un site regroupant les news liés à Phish
blogger.xs4all.nl/werksman le blog d'un fan néerlandais
BouncingAroundEuroom.eu mon propre blog sur Phish

 

Vous l'aurez compris Phish est assez important pour moi. J'ai même utilisé ce post pour alimenter la page Wikipedia qui était tout simplement ridicule avant.
J'ai aussi ponctuer certains passage de ce post avec des liens vers el concert correspondant sur PhiShows donc n'hésitez pas à découvrir Phish !

Catégories

Musique | Phish

Mots-clés

| | | |

Comments are closed

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Joe Russo's Almost Dead
2015-08-22 Cleveland, OH

Now Listening...
King Crimson
A MOJO Anthology

Now Reading...
Katsuhiro Otomo
Akira - Part 5 Kei II

Now Watching...
Michael Bay
Bad Boys 2

Now Listening...
Soundtrack
Memories

Now Listening...
ZZ Top
2019-06-23 Pérouges

Now Listening...
Gaëlle Buswel
2019-06-23 Pérouges

Now Listening...
Phil Campbell
2019-06-23 Pérouges

Now Listening...
Gunwood
2019-06-23 Pérouges

Now Playing...
Super Nintendo
Kirby Super Star

Now Playing...
Super Nintendo
Street Fighter II Turbo

Now Playing...
Super Nintendo
Super Mario Kart