Le vent du large souffle sur ma collection Zelda

par Yome NetSan @ 9 octobre 2013

L'arrivée ce samedi du "nouveau" jeu The Legend of Zelda : The Wind Waker HD et sa statuette de Ganondorf m'a donné envie de mettre à jour ma petite collection Zelda.

Ganondorf
Ganondorf

L'aventure au sens large

Durant mon enfance, j'ai joué à tous les Zelda depuis les deux premiers sur NES. Mais bizarrement, le premier que j'ai acheté fût Link's Awakening DX au moment où j'ai eu mon premier Game Boy Advance SP. Il était déjà passé dans la case "rétro" et c'est celui qui a rendu ma copine "accro".

J'étais passé à côté des deux épisodes sur Nintendo 64 mais je me suis rattrapé sur Nintendo 3DS et j'attends un remake de Majora's Mask... Mais finalement, il y en a quand même quelques uns que je n'ai jamais fini comme The Adventure of Link (c'est pas faute d'avoir essayé pourtant, et plusieurs fois !), The Minish Cap (boss final si mes souvenirs sont bons), Spirit Tracks (je le recommencerai avec mon fils, fan de trains), Twilight Princess (que je veux recommencer sur Game Cube), Freshly-picked Tingle's Rosy Rupeeland (mais est-ce un Zelda ?). 

 

Oh... Séance photo

Me voilà donc, ce samedi soir, à ressortir tous mes jeux, tous mes livres, tous mes goodies en rapport avec cette série car à peu près la moitié de ces objets figuraient sur mon site sans photo. Après avoir pris en détail chacun d'eux, j'ai déballé le reste pour faire une jolie photo de famille.

Projet un peu futile étant donné la piètre qualité de mon appareil photo (mon reflex étant en panne) et dont le résultat a finalement basculé dans la catégorie "temps perdu". En effet, ce n'est que pendant la longue phase de rangement que je me suis rendu compte, en plus de mes omissions consentis (la boîte du GBA Zelda et la cartouche de Minish Cap), de mes oublis inadmissibles : Ocarina of Time 3D et sa boite collector, un T-shirt et un badge Pix'n Love ainsi que deux valises de transport (lunch box + dorée) et quelques autres goodies et magazines !

Bref, je recommencerai (peut-être) en fin d'année...

 

L'aventure au grand large

Mais le plus important, c'est quand même de retrouver Link, son bateau et l'océan. Car oui, la raison pour laquelle Wind Waker est certainement mon Zelda 3D préféré, c'est l'océan.

Peut-être est-ce mon passé de voileux qui me donne envie de tirer des bords pour découvrir la moindre petite île, de voir les mouettes voler à mes côtés, accompagné par cette musique pleine d'aventure ? Ou est-ce cette sensation de liberté, d'immensité qui me donne le tournis ? On voit une silhouette au loin, on s'approche pour découvrir une île. On accoste, on fait quelques pas sur une plage. On visite un village, on entame l'ascension d'une montagne. On entre dans une caverne pour y découvrir un monstre. Tout ça (presque) sans coupure, d'une seule traite. C'est grand, c'est beau, ça parait infini.

Ce jeu et sa suite sur DS me font vraiment voyager. J'ai un vrai sentiment de dépaysement quand je m'y mets. A tel point que lorsque l'on jouait, ma copine et moi, à Phantom Hourglass, en même temps, chacun avec sa console sur le canapé, il nous est arrivé le dialogue suivant :

Elle : "Tiens j'arrive vers cette île" (je ne me rappelle plus laquelle)
Moi : "Ah oui ? Moi aussi ! Attends on va se croiser !"
Elle : "..."
Moi : "Mais t'es où ? Je ne te vois pas !"

Quel dommage que le manga officiel n'ait pas (encore ?) été traduit...

Lire la suite de l'article ici...

Work in progress : Gēmu-kan version 1 (Part II)

par Yome NetSan @ 5 mars 2013

Revoici des nouvelles de l'aménagement de ma Gēmu-kan V.1, ma salle de jeux temporaire installée au rez-de-chaussée non chauffé de la maison.

Après avoir transféré les cartons du cagibi à la pièce en question, il fallait trouver des solutions de rangement et du temps pour s'en occuper. Les weekends et vacances récentes ont donc été en partie consacrés à cette tâche qui est loin d'être terminée mais qui a néanmoins bien avancé.

Tout commence grâce à trois bibliothèques Ikea (les fameuses BILLY) installées tout le long du mur principale. La première est neuve et fait 80cm de largeur alors que les deux autres ont été récupérées chez mes parents. Elles ont plus de vingts ans et bien qu'il s'agisse du même nom de modèle, celle-ci font 90cm de large (j'en ai encore d'autres à l'étage de 100cm, ils se cherchent ces suédois). Une seconde armoire PAX dans le cagibi termine l'installation et permettra de stocker l'outillage, du linge et du matériel de loisirs créatifs.

Lire la suite de l'article ici...

Work in progress : Gēmu-kan version 1

par Yome NetSan @ 11 février 2013

Les travaux pour transformer mon grenier en véritable Gēmu-kan (salle de jeu) n'étant pas prévus pour un avenir proche, il fallait que je trouve un moyen pour sortir mes collections de leurs cartons... Parce que bon, l'archéologie c'est sympa mais au bout de 2 ans, ça commence à faire...

Mes jeux récents se trouvent déjà dans le salon mais la très grande majorité de mes CDs, DVDs musicaux et jeux rétro sont encore entassés dans un cagibi, avec d'autres cartons de souvenirs, photos, accessoires de "loisirs créatifs", de bricolage...

Exemple de carton
Exemple de carton

Lire la suite de l'article ici...

Tendances...

par Yome NetSan @ 16 avril 2012

Achievement unlocked !

 

 

 

Depuis 819 jours, je note tout ce que j'écoute et tout ce à quoi je joue.
Je fais ça aussi pour ce que je lis et regarde mais c'est plus récent (612 et 575 jours).
Ce qui me permet de faire quelques statistiques ou de jolis Wordle ...

 

Les artistes que j'ai le plus écoutés depuis 819 jours

http://www.wordle.net/show/wrdl/5146902/What_I_listened_to_to_most

Lire la suite de l'article ici...

Bonne année !

par Yome NetSan @ 14 janvier 2012

Nintendo a quand même de bons côtés

par Yome NetSan @ 5 décembre 2011

Je râle, je râle, mais Nintendo a de bons côtés quand même, grâce à son Club Nintendo.

Au delà des sonneries de portable et des fonds d'écran, le catalogue d'étoiles propose quand même (de temps en temps) de bons articles, comme la bande originale de Super Mario Galaxy 2un volant dorée pour Mario Kart Wiiune manette Super Nintendo pour Wii ou des figurines Mario ou Zelda (quelques exemples sur le site de Neocalimero). Alors oui, on peut se plaindre du montant prohibitif des articles, sachant d'un jeu Wii ou 3DS rapporte à peine 250 points et 500 pour une console, et de la galère pour enregistrer un code. Mais mine de rien, je ne connais pas d'autre constructeur qui propose ce genre de bonus.

Bref, en une semaine, ils nous ont quand même fait 4 bonnes surprises tout en ne communiquant que sur les 2 dernières (celles qui peuvent pousser à l'achat). Un grand merci à Boulaprune de Gamekult pour avoir tweeté la première info !

 

La Game and Watch Collection sur Nintendo DS (5000 étoiles)

Je possède déjà la version japonaise mais j'ai raté le second durant mon voyage au pays du soleil levant, j'ai donc économisé mes points pour...


Le Game and Watch Ball (7500 points)

Offert l'année dernière aux membres Gold du Club Nintendo japonais, on n'espérait pas le voir arriver en Europe, et pourtant ! J'ai pu me le payer avec les nombreux points cumulés ces dernières années.

 

Kid Icarus en version 3D Classics offert pour l'enregistrement de 2 jeux de la sélection :

 

L'enregistrement de ces 2 jeux nous inscrit aussi à un tirage au sort permettant de gagner une de ces 3 consoles 3DS limitée !

 

La liste des jeux concernés par cette opération et le détail des réglements se trouve à l'adresse suivante :
http://microsite.nintendo-europe.com/games_registration_reward/index.php?locale=fr_FR&at=mail&mailname=NOE_Promotion_3DSreward

Moralité : il ne faut se jeter sur tout ce qui est retro

par Yome NetSan @ 17 mai 2011

Retro Gamer est un très bon magazine anglais sur les jeux retros qui a plusieurs années derrière lui. Il y a quelques années, je m'étais procuré plusieurs numéros dont la thématique m'intéressait (Metroid, Castlevania, WipEout...) et je le recommande chaudement. Les articles sont très biens documentés, le visuel est originale (old school dans la mise en page mais moderne dans la réalisation) et le contenu intéressant.

Ce mois-ci sort ce qui est visiblement le premier volume de la version française, renommée Retro Games. Pour être précis, il s'agit en fait d'une compilation d'articles parus dans différents numéros du Retro Gamer anglais. Ce qui fait que les sujets abordés sont très variés et le tout fait un peu "best of" des grands classiques : Pac-Man, Space InvadersMario Kart, Game Boy, Game & Watch, Intellivision, Amiga, etc. A coup sûr, le second numéro continuera dans la lignée avec la NES, Mario, Zelda, la Megadrive, etc. Le contenu est donc plutôt bon et intéressant.

 

Par contre, là où il va falloir qu'ils revoient leur copie, c'est au niveau de la relecture. Les articles sont traduits de l'anglais à l'arrache avec un nombre impressionnant de coquilles, d'oublis et, plus grave, d'erreur de sens. J'en ai repéré un bon paquet juste en feuilletant le magazine (sans lire d'article complet) :

  • Dès la couverture : The bitmap Brothers au lieu de The Bitmap Brothers et des pac-gommes jaunes et carrées (détails, certes, mais dès la couverture ça fait tâche)...
  • Resident Evil 0 sorti sur Nintendo 64 alors qu'il était prévu sur GameCube (la version anglaise de l'article parue dans le numéro 61 est correcte)
  • Le titre de l'article sur Mario Kart est traduit sur la première page mais pas les suivantes...
  • "Karts Owned" pour Peach et erreur de syntaxe pour Donkey Kong Jr. dans l'encadré des personnages de Mario Kart...
  • "What we think" pas traduit partout...
  • Les chronologies Castlevania et Mario Kart qui ne sont pas à jour (les articles d'origine datant d'avant Lords of Shadows et Mario Kart Wii)...
  • La légende du Space Invaders Wonderswan qui est celle du Sweet Invaders d'à côté...

Alors oui, n'importe quel magazine ou livre a son lot de boulettes, mais ici le niveau est tel que cela donne l'impression d'un gros foutage de gueule de la part de l'éditeur qui cherche à surfer sur la vague retro gaming. C'est une honte.

Au final, on en vient à se demander à qui s'adresse ce magazine. Avec un prix de 12,90€ (!), la cible n'est clairement pas le néophyte. Pourtant, le contenu ratissant large est visiblement fait pour ceux qui ne lisent pas déjà Pix'n Love... Avec un tel prix, on est en droit de s'attendre à un ouvrage de qualité. Le fond est bon mais on voit bien que l'éditeur s'en met plein les poches étant donné qu'il n'y a aucun contenu original (mise à part l'édito) car tout n'est que de la mauvaise traduction. Une chose est sûre, ce n'est pas la relecture qui a dû leur coûter bien cher...

Voici quelques liens que j'aurais dû lire avant d'acheter, avec d'autres perles :

 

Bref, je suis très déçu et je ne conseille pas ce magazine. Ne faîtes pas comme moi et gardez vos 12,90€ pour un Pix'n Love et demi ou pour la version anglaise !
Moralité...

 

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Watching...
The Toys That Made Us
S1E03 He-Man

Now Playing...
Wii U
Super Mario Maker

Now Listening...
Grateful Dead
Europe '72 Vol 1: 4/7/72

Now Playing...
Nintendo 3DS
ピクロス e7 (Picross e7)

Now Listening...
The Cranberries
To The Faithful Departed

Now Playing...
Wii U
Lego Dimensions

Now Listening...
Grateful Dead
Cornell 5/8/77

Now Watching...
Grateful Dead
The Other One

Now Playing...
Playstation 4
Tokyo 42

Now Listening...
Hiromi's Sonicbloom
Beyond Standard

Now Playing...
Jeu de société
Exploding Kittens

Now Listening...
Grateful Dead : 3/29/1990
Wake Up To Find Out